Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Le Grand Prix de Détroit : 35 ans d'une histoire parfois... cahoteuse !

Le Grand Prix de Détroit : 35 ans d'une histoire parfois... cahoteuse !

Jeudi 1er juin 2017 par Eliane Gilain
Crédit photo: Chris Owens / IndyCar

Crédit photo: Chris Owens / IndyCar

Les pilotes d’IndyCar n’auront pas eu beaucoup de temps de repos entre la plus grosse épreuve de l’année, les 500 milles d’Indianapolis (voir notre galerie photos exclusive sur ce site), et la prochaine course. En effet, le Chevrolet Détroit Grand Prix prendra place dès cette fin de semaine pour un programme double dans le parc de Belle Isle, au Michigan.

Si l'on associe souvent Détroit au plus grand Salon de l’Auto en Amérique du Nord, la ville est également riche en histoire de sport automobile. De 1982 à 1988, la Formule 1 y venait pour une course tracée en plein milieu de la ville. Des rues étroites, bosselées, qui ont vu Ayrton Senna s'imposer à trois reprises. Mais ce n’est pas la seule légende du sport automobile qui y a couru alors que Keke Rosberg, Nelson Piquet ou encore Alain Prost, le premier lauréat en 1982, ont endolori leurs muscles sur ce tracé !

Les pilotes de F1 de l'époque voyaient arriver Détroit comme une course infernale, dure sur les mécaniques comme sur leur résistance physique... Une anecdote illustre bien tout cela : l'Italien Andréa de Cesaris était arrivé en retard à l'aéroport le dimanche soir pour reprendre son vol vers Rome, au terme de l'édition de 1988. L'embarquement étant terminé, le bouillant petit pilote voulut tout de même monter à bord, le ton monta et quelques coups de poings furent échangés avec des sbires de la sécurité. Résultat, de Cesaris passa la nuit en prison mais son commentaire le lendemain matin résuma sa pensée du circuit : « par rapport à ce qu'on endure dans une F1 sur le circuit urbain de Détroit, leurs prisons sont vraiment très confortables !»

En 1989, l’IndyCar a remplacé la Formule 1, qui devait courir pour la première fois dans le parc de Belle Isle. Mais finalement, la F1 est partie à Pheonix, en Arizona, et les pilotes d'Indy ont dû courir jusqu’en 1992 dans les rues de Détroit. C'est enfin à compter de 1993 que le Grand Prix de Détroit s'établit enfin dans le Parc de Belle Isle, sur ce circuit qui était initialement destiné à la Formule 1.

Le Canadien James Hinchcliffe (Schmidt Peterson Motorsports) sera en piste lors de la 35ème édition de cette course. Il se trouve présentement au 10ème rang du championnat avec 170 points et une victoire en main. Hélio Castroneves (Team Penske) mène le championnat des pilotes présentement, même s'il n’a pas encore remporté de course cette année. Il est suivi par son coéquipier et champion 2016 Simon Pagenaud, et par Takuma Sato (Andretti Autosport), le lauréat de l'Indy 500 dimanche dernier.

En marge des deux courses IndyCar qui seront présentées, la série WeatherTech Sports Car Championship (IMSA) aura une course d’Endurance de 1h40, samedi.



*** Nous vous invitons également à écouter l'entrevue de notre journaliste Éliane Gilain sur les ondes radio de Radio-Canada Toronto, demain matin à 8h20, pour parler de cette édition 2017 du Grand Prix de Détroit.