Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Bilan mitigé pour Laliberté en Nouvelle-Zélande, qui finit 10ème au championnat

Bilan mitigé pour Laliberté en Nouvelle-Zélande, qui finit 10ème au championnat

Dimanche 12 février 2017 par Philippe Brasseur
Crédit photo: courtoisie Geoff Rider

Crédit photo: courtoisie Geoff Rider

Le jeune pilote québécois Kami Laliberté a repris le chemin de la maison aujourd’hui après avoir complété un très chargé et exigeant programme de quinze courses en cinq week-ends, dans le cadre de la Castrol Toyota Racing Series de Nouvelle-Zélande. Si son dernier rendez-vous au circuit de Manfeild n’a pas été à la hauteur de ses attentes, il n’en demeure pas moins que cette seconde expérience dans ce championnat d’hiver s’est avérée généralement satisfaisante. Le Montréalais d’origine qui l’an dernier avait accumulé 386 points, conclue cette fois à la 10ème position avec 498 points. D’autre part, il a obtenu neuf Top 10 et a dû abandonner une seule fois alors que l’an dernier, il s’était contenté de six Top 10 et avait à son compte trois abandons. Malgré tout, Kami n'a pas été en mesure de décrocher un premier podium dans cette série cette année.

 

Seul Canadien du peloton de vingt coureurs provenant des quatre coins du monde, Laliberté a disputé aujourd’hui les deux dernières épreuves au programme sur le tracé de 3,03 kilomètres de Manfeild, sur l’Île du Nord. Lors de l’épreuve de la matinée, un sprint de 15 tours, le coureur de l’équipe M2  Compétition a connu un bon départ et parti de la 13ème place, après deux tours était déjà remonté en 9ème place. « Ça allait bien mais il y a eu un drapeau rouge et à la relance, une voiture m’a frappé de l’arrière et m’a sorti de piste. J’ai dû abandonner. C’est dommage » de dire le Québécois. Restait en après-midi une dernière épreuve, une course de 35 tours – événement plutôt rares dans ce type de catégorie – appelé Grand Prix de Nouvelle-Zélande. « Honnêtement, il ne s’est pas passé grand-chose, il n’y avait pas tellement d’action. Je partais 13ème et j’ai terminé 13ème. J’ai dû me défendre à quelques reprises et aussi parfois, j’ai voulu me rapprocher d’un pilote devant, mais jamais d’assez près pour le dépasser » de conclure Laliberté.

 

Le jeune homme rentre maintenant à sa base européenne où il rechargera les batteries et d’où il se préparera pour sa prochaine saison de courses estivales. D’ici quelques semaines, le calendrier des autres épreuves 2017 du jeune homme de 17 ans sera annoncé.