Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Kami Laliberté dans la série Castrol Toyota, cet hiver en Nouvelle-Zélande

Kami Laliberté dans la série Castrol Toyota, cet hiver en Nouvelle-Zélande

Mercredi 11 janvier 2017 par Eliane Gilain
Crédit photo: ADAC F4 Media

Crédit photo: ADAC F4 Media

Kami Laliberté, fils du fondateur du Cirque du Soleil Guy Laliberté, s’est illustré en Allemagne l'an dernier alors qu'il a pris part au championnat ADAC de Formule 4. Il s’est hissé dans le top 10 au classement final du championnat des pilotes, avec une victoire à la clé. Cet hiver, Kami ne restera pas inactif dans l'attente de faire, peut-être, ses débuts en Europe en Formule 3 puisqu'il va débuter une intense et courte saison en Nouvelle-Zélande, dans la série de monoplaces Toyota Racing Series.

 

Cette série de monoplaces se déroule sur cinq fins de semaines lors des mois de janvier et février, pour profiter de l’été en Nouvelle-Zélande. Plusieurs pilotes du continent américain et européen s’y retrouvent d’ailleurs. En 2015, c’est Lance Stroll qui avait remporté ce championnat, il était alors le premier pilote canadien à le faire depuis la création de la série en 2005.

 

En 2016, le titre est allé à l’Anglais Lando Norris. Avant Stroll puis Norris, c'était essentiellement des pilotes néo-zélandais qui avaient remporté la palme. Toyota, commanditaire principal de la série, prépare les moteurs, de type 4-cylindres 2ZZ-GE, et les loue aux équipes, les reprenant à la fin de la saison. Le châssis utilisé par tout le monde est un Tatuus FT-150. Ce châssis italien est fait en carbone et rencontre toutes les spécifications FIA pour de la Formule 3.

 

Kami Laliberté sera dans l’une des quatre équipes participant à la série, soit M2 Competition. En tout, six pilotes courront dans cette écurie. Le temps de piste est règlementé, de sorte que les pilotes ont tous un temps égal de pratique avant la saison. Une exception peut être faite dans le cas d’une recrue désirant se familiariser avec la voiture, mais comme Kami possède déjà une forte expérience de la monoplace, il est probable qu’il ait le droit à plus de temps de piste.

 

Des 20 pilotes inscrits à la saison 2017 qui débutera ce week-end, quelques noms sont déjà connus des amateurs de course, tels Pedro Piquet, l'un des fils de Nelson Piquet et qui sera le coéquipier de Kami chez M2 Competition, et Shelby Blackstock, fils de l’actrice Reba McEntire (il pilotera pour Victory Motor Racing) et qui a roulé en série Pro Mazda en Amérique du Nord les dernières années.