Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Entrevue exclusive : Lance Stroll se confie à Pole-Position !

Entrevue exclusive : Lance Stroll se confie à Pole-Position !

Mercredi 12 octobre 2016 par Eliane Gilain
Crédit photo: FIA F3 Media

Crédit photo: FIA F3 Media

Lors d’un entretien téléphonique plus tôt aujourd'hui, le pilote québécois récemment couronné champion européen de Formule 3 a répondu à nos questions. Lance est revenu sur le Grand Prix de Macao qu'il ne disputera pas cette année, la finale de Formule 3 de cette fin de semaine à Hockenheim ainsi que sur la course automobile au Québec. Le Canadien qui se rapproche à grands pas de la Formule 1 n’a évidemment pas voulu confirmer les rumeurs qui font de lui le successeur de Felipe Massa chez Williams pour la saison 2017. Il faudra vraisemblablement attendre le 29 octobre ou un peu après pour que la nouvelle sorte. Pourquoi le 29 octobre et pas dans une dizaine de jours à Austin comme cela était prévu initialement ? Car Lance aura 18 ans le 29 octobre, l'âge légal désormais pour un pilote pour accéder à la F1, et donc se voir confirmer par la FIA la super-licence !

 

LES DERNIÈRES COURSES DE F3

 

L’année dernière, Lance était arrivé en 8ème place lors du Grand Prix de Macao. Il n’avait à ce moment pas le souci d’avoir une écurie de Formule 1 qui réglementait ses faits et gestes. Le Grand Prix de Macao, course hors championnat de Formule 3, est reconnu pour tourner souvent au carnage, et Stroll ne peut prendre la chance de se blesser dans ce type d'épreuve qui ne lui apporte plus rien. Cette année, le Grand Prix qui aura lieu du 17 au 20 novembre, se fera donc sans lui. « J'aurais aimé retourner au Grand Prix de Macao, ce n’est juste pas ma décision, pour plusieurs raisons que je ne peux commenter pour l’instant. Je vais où on me dit d’aller. Mais c’est une piste géniale et un super événement. C’est une expérience unique que d’y avoir participé. Je pense que c’est vraiment l’une des meilleures courses sur la planète » de dire d'entrée de jeu Lance.

 

Il va rester trois autres courses que Lance effectuera à bord de sa Dallara-Mercedes de F3 même s’il n’en a pas besoin puisque son titre est déjà acquis, ce sont les manches finales de la saison à Hockeinheim, en Allemagne, cette fin de semaine. La question est de savoir s’il y va pour récolter d’autres victoires ou s’il compte aider ses coéquipiers dans l’obtention des deuxièmes et troisièmes places au championnat. « Cela dépendra de la situation, si l’occasion se présente, si nous sommes 1, 2, 3 et 4, disons, c’est sûr que je vais les aider. S’ils ont besoin des points pour terminer 2ème et 3ème en arrière de moi au championnat, je els aiderai sans problème. Je serai un joueur d’équipe cette fin de semaine, j’aimerais que l’équipe PreMa récolte les trois premières places au championnat. Alors si cela veut dire de laisser passer un coéquipier, je vais faire ce qu’on me dit de faire puisque mon championnat est gagné. Évidemment, je veux toujours gagner, et si je suis dans une situation pour le faire sans consignes d'équipe, je vais foncer. Mais cette fin de semaine c’est l’équipe qui décide, mon travail est terminé et maintenant c’est au tour des autres pilotes » explique-t-il.

 

Lance a dominé toute la saison au volant de sa Formule 3 de l’équipe Prema PowerTeam, cependant, l’écurie compte également trois autres pilotes qui auraient pu viser le titre. Plusieurs ont dit que l’équipe avait une stratégie pour faire gagner Stroll. Le pilote nous confirme le contraire : « tous les pilotes effectuaient leur propre course et chaque pilote visait la victoire ».

 

Le pilote de 17 ans a une manière unique de voir les choses. Lorsqu’il a eu l’opportunité de révéler le pilote qu’il admire en Formule 1, Lance a plutôt répondu qu’il n’en avait pas. Que chaque pilote avait ses points forts et ses points faibles : « Il n’y a pas de nom en particulier, je pense que tous les pilotes sont uniques à leur propre façon, tu ne peux pas comparer et essayer d’être quelqu’un que tu n’es pas. La chose la plus importante est d’être toi-même » dit sagement le futur pilote de F1.

 

CARRIÈRE AU QUÉBEC

 

Même si Lance vit à Genève depuis quelques années, il n’en reste pas moins qu’il est Montréalais et que les amateurs de Formule 1 seront servis d’ici peu, car Stroll deviendra notre nouveau héros national. Cependant, Lance précise qu'il ne tient pas particulièrement à revenir au Québec pour courir dans une série nationale par simple plaisir. « Pour le moment, je suis en Formule 3 et je vise plus haut, donc ce n’est pas vraiment la direction que je voudrais prendre. Par contre, n’importe quelle course de monoplace est amusante et unique. En ce moment, je préfère faire le championnat que je fais, mais si j’avais à courir dans n’importe quelle catégorie je serais content, c’est agréable de juste conduire et se battre avec les autres pilotes ».

 

N’oublions pas que Lance a débuté en karting au Québec : « Mes racines sont au Québec, j’y ai débuté. Mais c’est derrière moi et je suis content d’être où je suis désormais. Pour moi, le karting au Québec, c'était l'enfance. Je m'en souviendrai toujours, c'est une partie de moi ».

 

Une chose que Lance n’a jamais faite au Québec et qui est un passage obligé pour les pilotes nationaux et de nombreux pilotes internationaux est bien sûr le Grand Prix de Trois-Rivières. Des légendes de Formule 1 y ont participé tels James Hunt, Gilles et Jacques Villeneuve, ainsi que l’oncle Villeneuve, d’ailleurs. « C’est très différent aujourd’hui. C’est encore une course qui a de l’importance, mais je n'ai jamais roulé dans une série, en F4 ou en F3, qui était au programme là bas. Si je cours dans une série au Québec un jour, peut-être que j’irai à Trois-Rivières, mais pour le moment je ne pense pas que c’est sur mon horaire » justifie Lance. On pourrait dire qu'en effet, le GP de Trois-Rivières n'accueillant pas la F1, ce n'est pas là qu'on verra Lance Stroll en 2017. Par contre à Montréal, à la mi-juin, quelque part sur l'Île Notre-Dame...


*** Lisez aussi nos infos sur la F3 et la F1, avec Lance Stroll en page couverture de l'édition de Pole-Position Magazine présentement en kiosque.