Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Changement de visage pour les séries nord-américaines d'Endurance !

Changement de visage pour les séries nord-américaines d'Endurance !

Samedi 6 août 2016 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Mélanie Drolet

Crédit photo: Mélanie Drolet

Ce week-end ont lieu les 4 Heures de Road America, sur le circuit d'Elkhart Lake au Wisconsin. En marge de cet événement, les officiels de l'IMSA ont dévoilé le règlement et le calendrier de la saison 2017, en plus des grandes lignes et des changements qui seront en vigueur en 2018.

 

L'Endurance nord-américaine va ainsi graduellement changer de visage au cours des deux prochaines saisons.  Dans la série IMSA WeatherTech SportsCar, on note dès 2017 l'arrivée de la nouvelle réglementation DPi, déjà annoncée et qui viendra renouveler quelque peu le peloton des prototypes actuels alors que voitures de type LMP2 (règlement WEC et 24 Heures du mans) et DP (ex-Grand-Am) seront davantage unifiés. Prototypes, Prototypes Challenge, GT Le Mans et GT Daytona seront en piste.

 

Côté calendrier de la saison prochaine, Mosport présentera toujours une course de SportsCar et d'IMSA Lites début juillet, une semaine après les 6 Heures de Watkins Glen comme cette année, tandis que Trois-Rivières accueillera de nouveau les IMSA Lites. Le seul changement notable du calendrier concerne l'événement d'Austin qui ne sera plus en soutien du WEC car déplacé au printemps.

 

En 2018, la classe PC, qui regroupe les Oreca FLM09 à moteurs Chevrolet pour des équipages professionnels et amateurs, disparaîtra après huit années de présence. Cet arrêt fera passer le plateau à trois classes distinctes : Prototype, GTLM, GTD. Les équipages réunissant pilotes professionnels et amateurs engagés en Prototype seront toujours admis dans la série et se se disputeront le trophée Jim-Trueman au sein de la classe Prototypes. L'équipage vainqueur de ce trophée recevra une invitation aux 24 Heures du Mans pour l'année suivante, en classe LM P2. À noter qu'une invitation au Mans récompensera aussi les champions en GTD, pour rouler en classe GT Amateur (LMGTE-Am).

 

Les classes GT ne devraient quant à elles pas évoluer. Les GT Le Mans, où l'on retrouve le Québécois Kuno Wittmer avec l'équipe BMW Motorsport, demeureront conformes au règlement des 24 Heures du Mans tandis que les GTD devront toujours être des voitures homologuées GT3.

 

Les autres séries de l'IMSA, hormis les Coupe Porsche GT3 américaine et canadienne, évolueront aussi. L'IMSA Lites s'appellera Prototype Challenge et accueillera dès l'an prochain les prototypes LMP3 dans la classe PC1. Les actuels Prototypes Lites 1 seront toujours acceptés, et évolueront en PC2. Les Prototypes Lites 2 ne seront plus acceptés.

 

Enfin, dans la série Challenge Continental, si la petite catégorie, les ST pour voitures de tourisme, ne changera pas, on note que l'IMSA tente de se rapprocher de l'organisation SRO qui organise les principaux championnats de voitures GT en Europe et est partenaire du SCCA en Amérique du Nord, en autorisant dès l'an prochain les voitures répondant aux normes du GT4 dans la classe Grand Sport. Après cela, à compter de 2018, toutes les voitures GS devront être des GT4 homologuées.