Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Quelles sont les véritables retombées du Grand Prix du Canada ?

Quelles sont les véritables retombées du Grand Prix du Canada ?

Lundi 6 juin 2016 par Philippe Brasseur
Crédit photo: François Tremblay

Crédit photo: François Tremblay

Alors que débute la semaine du Grand Prix du Canada, nous réaliserons tout au long de la semaine plusieurs articles spéciaux reliés à l'événement. Un événement qui, n'en déplaise aux ayatollahs du politiquement correct dont on va inévitablement entendre les pleurs cette semaine (la prostitution n'existe évidemment à Montréal que la semaine du Grand Prix, tout comme la pollution, etc.!), demeure le plus important au pays.

À ce sujet, voici les résultats d'une étude effectuée durant l'édition de l'an dernier. Curieusement, très peu de médias l'ont reprise les jours derniers... Cherche-t-on à orienter les opinions de la population à l'effet que le Grand Prix n'est pas une bonne chose ? C'est à se le demander. Quoi qu'il en soit, cette étude est révélatrice. Réalisée en 2015, en collaboration avec la firme Ad hoc recherche, elle révèle que l'événement touristique le plus important au Québec, voire au Canada, génère des dépenses totales de 90 millions (M$) qui proviennent des visiteurs de l'extérieur de la région de Montréal et du promoteur, le Groupe de course Octane.

Pour le calcul de l'impact économique, l'approche préconisée retient, en plus des dépenses du promoteur, uniquement les dépenses des visiteurs qui sont venus dans la région de Montréal surtout pour le GPF1. Ainsi, après avoir éliminé la double comptabilisation des dépenses, celles-ci s'établissent à 61 M$, ce qui représente des retombées économiques de 42,4 M$. Le GPF1 permet la création ou le maintien de 640 emplois et des revenus fiscaux de 8,1 M$ pour les paliers de gouvernement. Il est à noter que plus de 85% des retombées économiques et fiscales ont été générées par les visiteurs venant de l'extérieur du Québec.

« Avec ses 68% de spectateurs de l'extérieur de Montréal, la valeur touristique du GPF1 est indéniable. En plus de générer d'importantes dépenses touristiques à l'économie de Montréal, il constitue une vitrine majeure pour la ville à l'international. On peut penser à la visibilité médiatique, au nombre de touristes qu'il attire dans la métropole également pour l'ambiance reliée au GPF1. Il représente des revenus importants pour les commerçants, pour les restaurants et pour les lieux de divertissements. », a affirmé M. Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal.

« Le GPF1 fait partie de la signature de Montréal et nous procure une visibilité extraordinaire tant au Canada qu'à l'étranger. Les nombreuses festivités qui se tiennent en marge du GPF1 contribuent à faire de Montréal et de son centre-ville une destination de choix, année après année, pour des milliers d'amateurs de course automobile », a déclaré le maire de Montréal, M. Denis Coderre.

« Nous sommes évidemment heureux que l'étude économique rendue publique aujourd'hui confirme que le Grand Prix du Canada est l'événement sportif le plus important au pays, en termes de retombées de nature touristique. Cela est d'autant plus réjouissant que la nouvelle méthode privilégiée pour la réalisation de cette étude ne tient aucunement compte des gigantesques retombées médiatiques dont jouissent Montréal et le Québec tout entier à l'échelle planétaire. Nous sommes particulièrement fiers au Groupe Octane d'avoir investi avec enthousiasme dans la définition et la validation de la nouvelle grille d'analyse en matière de mesure des retombées qui servira désormais de barème pour l'ensemble des partenaires institutionnels et privés de l'industrie touristique québécoise. », a affirmé M. François Dumontier, président et chef de la direction, Groupe de course Octane.

L'étude a été réalisée dans le cadre de l'édition 2015 du Grand Prix du Canada qui s'est tenue du 5 au 7 juin. L'événement a attiré 93 273 spectateurs, lesquels ont effectué 244 374 entrées sur le site du GPF1. L'étude est issue d'une collaboration entre le ministère du Tourisme du Québec, Tourisme Montréal, la Ville de Montréal et le Groupe de course Octane.