Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

L’incroyable histoire d’Austin Riley, autiste... et pilote !

L’incroyable histoire d’Austin Riley, autiste... et pilote !

Lundi 21 mars 2016 par Eliane Gilain
Crédit photo: Bruno Dorais

Crédit photo: Bruno Dorais

Austin Riley, jeune ontarien pilote de course, a une histoire bien différente des autres pilotes. En effet, Austin est autiste, cependant, il ne laisse pas sa condition l’empêcher de vivre sa vie dans la voie rapide. Entouré de son père, Jason Riley, de sa famille et de ses aidants éducationnels, Austin réussi à impressionner en piste et hors piste, en parcourant le Canada, les États-Unis, l’Australie, et très bientôt, les Bermudes, pour inspirer les jeunes à poursuivre leurs rêves, handicap ou pas. Avec Austin présentement en Australie, c’est son père Jason qui nous accorde son temps. Demain, nous vous présenterons plus en profondeur ce qu’Austin fait lorsqu’il n’est pas en piste. 

D’où est venue la passion pour la course d’Austin ? 

Je ne sais pas mais depuis sa naissance, Austin a toujours été attiré par les voitures. Il rêvait à cela, en parlait et les regardait tout le temps. Il aime la course tout autant, mais pour d’autres raisons. La course est la thérapie d’Austin, c’est là où tous ses problèmes disparaissent. C’est où tous les bruits dans sa tête arrêtent et où les choses avancent aussi vite que ses pensées. 

Maintenant qu’Austin est un pilote de course aguerri en karting, pourrait-on le voir prochainement en Formule 1600 ou dans une autre série de circuit routier ?

Austin a gradué du programme Skip Barber Formula Racing School de 3 jours deux fois, une fois à Road Atlanta et une fois à Laguna Seca. Par le fait même, il est devenu la première personne au monde atteint d’autisme à avoir fait ce programme. Il a également prouvé à tout le monde qu’il était aussi talentueux au volant d’une voiture qu’au volant d’un kart. C’est le rêve d’Austin d’un jour piloter en circuit routier, mais financièrement, ce n’est pas possible pour nous en ce moment.

Est-ce qu’il aimerait faire carrière dans ce domaine ou est-ce seulement un passe-temps ?

Austin est devenu plus qu’un simple pilote, il est devenu une inspiration pour une génération entière d’enfants avec et sans handicaps. Il devrait suivre ses rêves, peu importe ce que les autres disent. Faire de la course pour Austin n’est pas un métier ou un passe-temps, c’est sa personnalité, il n’imagine pas sa vie sans le sport automobile.

Est-ce que ça prend un certain niveau de concentration pour faire ce qu’Austin fait, étant donné bien sûr qu’il est atteint d’autisme ? 

Je crois que l’autisme d’Austin l’aide pour la course automobile en fait. Quand on le regarde sur la grille de départ avant la course, il a l’air très stressé et anxieux, mais une fois la course débutée, il est extrêmement calme et relax. Pour Austin, la vie de tous les jours bouge trop lentement, il ne peut pas recevoir les informations aussi vite que son cerveau en a besoin. Cela cause de l’anxiété dans son quotidien. Quand il est dans son kart, à 150 km/h, c’est à ce moment-là que les choses bougent à la vitesse normale pour lui. C’est pour cela que chaque fois qu’Austin a monté de classe pour aller dans un kart plus rapide, il a l’air très confortable, quand, pour la plupart des gens, c’est le contraire. 

Est-ce qu’Austin fait quelque chose en particulier pour aider sa concentration ? 

Des fois, c’est vraiment dur pour lui de se concentrer avant une course parce qu’il y a tellement de choses qui se passent dans les paddocks. Quand vous êtes autiste dans un endroit où tout bouge autour de vous, c’est facile de devenir rapidement importuné par l’environnement. On appelle cela une surcharge sensorielle. Le cerveau d’Austin est à la course tout le temps en enregistrant tous les éléments qu’il voit et entend à une grande vitesse. Cela rend la concentration sur un seul élément très difficile. Imaginez-vous dans un restaurant très occupé où tout le monde autour parle fort, mais la personne que vous essayez d’écouter chuchote. C’est ce que la vie quotidienne d’Austin est. Quand c’est trop pour lui, vous le retrouverez dans la remorque, avec notre chien Indy sur les genoux à écouter de la musique. Quand il écoute de la musique, cela noie les autres bruits autour et cela lui permet de relaxer.

La course est-elle une affaire de famille, ou faites-vous cela avec une grande équipe de course et des coachs ?

Austin a un groupe de support incroyable autour de lui. Mis à part moi, sa mère Jennifer et sa sœur Courtney, il y a beaucoup de gens qui lui donnent de l’amour et du support. Curtis (son mécanicien), Shane (cousin), Bryson (ami), Myranda (assistante éducationnelle) et Jessica (assistante éducationnelle d’Australie) sont tous responsables de son succès sur piste et hors piste. 

À suivre demain…