Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

24 Heures de Daytona : Top 5 pour Stroll et Spengler, abandon pour Wittmer

24 Heures de Daytona : Top 5 pour Stroll et Spengler, abandon pour Wittmer

Dimanche 31 janvier 2016 par Eliane Gilain

Le 31 janvier 2016.– Présentée ce week-end, l'édition 2016 des 24 Heures de Daytona était aussi la première épreuve de la saison de la série nord-américaine d'Endurance, le championnat WeatherTech SportsCar de l'IMSA. Plusieurs Canadiens ont participé à cette course, dont les Québécois Kuno Wittmer, Bruno Spengler et Lance Stroll (photo ci-contre).
 
La victoire, toutes-catégories confondues, est revenue à la Ligier à moteur Honda de l’écurie Extreme Speed Motorsports. Elle a effectué 736 tours, en plus d’être la voiture la plus rapide de tout le plateau avec le record du tour signé par le Brésilien Pipo Derani. Son équipage se composait aussi des Américains Johannes Van Overbeek, Scott Sharp et Ed Brown. À noter qu'il s'agissait de la toute première course du jeune brésilien Derani en sol américain. Pas mauvais pour un débutant ! Cette Ligier-Honda LMP2 a devancé deux Corvette DP au fil d'arrivée, soit celles des frères Wayne et Rick Taylor, associés à Rubens Barrichello et Max Angelelli, et celle du trio Marc Goossens / Ryan Dalziel / Ryan Hunter-Reay.
 
Ces trois équipages finissent dans le même tour, 5 tours devant une autre Corvette DP, celle de Scott Pruett, Christian Fittipaldi, Joao Barbosa et Felipe Albuquerque. Ce prototype de l'écurie Action Express a longtemps été à la lutte avec la Riley-Ford de l'équipe Chip Ganassi Racing, pilotée entre autres par Lance Stroll.
 
Lance disputait à Daytona sa première grande course d'Endurance en carrière. Le pilote québécois de 17 ans a disputé tous ses relais avec brio, maintenant toujours son prototype dans le peloton des meneurs. Il a même mené quelques tours durant la nuit. Le volant de cette voiture No. 01 du Ganassi Racing était partagé par Stroll, Andy Priaulx, Brendon Hartley et Alexander Wurz. Des problèmes de surchauffe puis de transmission ont fait perdre à l'équipage quelques tours en fin de nuit.
 
Stroll n'est pas le seul Québécois à avoir complété ces 24 heures, c'est aussi le cas de Bruno Spengler. En compagnie de Bill Auberlen, Dirk Werner et Augusto Farfus sur la BMW M6 GTLM portant le No.25, il a complété l'épreuve en 5ème place dans la catégorie GT Le Mans. Pour Bruno et ses coéquipiers, cette course s'est résumée en de multiples échanges de position. Leur voiture a toujours évolué entre la 3ème à la 7ème place, dépendamment du trafic et des stratégies d’arrêts aux puits.
 
Ce fut une tout autre histoire pour la seconde BMW M6 inscrite par l'écurie Rahal-Letterman-Lanigan Racing en GTLM, celle de Kuno Wittmer. Dans la nuit, peu après la mi-course, Lucas Luhr, alors au volant, aurait subi, selon nos sources, un bris de disque de frein, ce qui l'a violemment envoyé dans le mur dans le virage No.1 et a mis fin prématurément à la course de Kuno, Lucas Luhr, John Edwards et Graham Rahal. Cette voiture avait occupé brièvement le premier rang de sa catégorie en début de course... Déception aussi des nouvelles Ford GT, incapables de rivaliser avec les meneurs avant leur abandon en première moitié d'épreuve.
 
La mention spéciale de cette édition 2016 revient aux vainqueurs de la classe GTLM, soit l’écurie Corvette Racing, qui a laissé ses pilotes se battre pour la victoire lors des derniers instants de la course. Oliver Gavin, dans la Corvette No. 4, a gagné de justesse devant son coéquipier Antonio Garcia dans la No.3.
 
À noter enfin la victoire de l'Audi R8 LMS GT3 de Rast/Seefried/Potter/Lally dans la catégorie GTD (la seconde catégorie des voitures GT en piste). Une catégorie au sein de laquelle pilotait le Canadien Paul Dalla Lana, originaire de Vancouver, sur une Aston Martin Vantage GT3. En compagnie de Mathias Lauda, Richie Stanaway et Pedro Lamy, il a réussi à terminer 4ème GTD.