Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Départ canon pour Alex Tagliani aux 24 heures de Dubaï

Départ canon pour Alex Tagliani aux 24 heures de Dubaï

Samedi 16 janvier 2016 par Philippe Brasseur

Le 16 janvier 2016.- Le Québécois Alex Tagliani est au Moyen-Orient ce week-end pour participer aux 24 heures de Dubaï, 1ère étape de la Série internationale d’endurance 24 Heures présentée par Hankook. Le résident de Laval, qui pilote la Porsche 991 Cup numéro 72 de l’équipe HRT Performance, est l’un des cinq pilotes engagés avec le Montréalais Jean-Frédéric Laberge, les Allemands Kim André Hauschild et Harald Hennes ainsi que l’Argentin Jose Luis Talermann pour disputer cette épreuve.
 
S’élançant de la 41e position d’une grille de 98 voitures réparties en neuf catégories ce samedi à 14 heures, heure de Dubaï, Tagliani a rapidement établi la cadence pour les voitures de la catégorie 991 passant de la 11e position à la 7e (35e au général) au terme de la première heure. Poursuivant sur sa lancée, il a augmenté son rythme au cours des 50 minutes suivantes pour grimper au 24e rang du général et deuxième en catégorie avant d’entrer aux stands au 43e passage. « Ça a été toute une montée d’adrénaline de pourchasser les pilotes d’usine Porsche au départ de la course, a déclaré Tagliani à la sortie de sa voiture. Notre Porsche roulait à merveille et nous espérons lutter avec les meneurs jusqu’à l’arrivée. »
 
Malheureusement pour Tagliani, ses espoirs se sont envolés lorsque Laberge, qui avait pris la relève, a éprouvé des ennuis avec la courroie du ventilateur après 13 tours de piste alors qu’il occupait le 31e rang. Un arrêt aux puits pour changer la pièce et refroidir le moteur lui a coûté 22 minutes. Il est retourné en piste au 85e rang, accusant un retard de 15 tours sur le meneur de la course et, 10 sur le leader de sa catégorie. Le Montréalais a complété son quart de travail au 63e passage, mais la voiture est immobilisée aux puits durant 18 minutes pour encore refroidir le moteur.
 
Au 120e passage, c’est au tour de José Luis Talermann de connaître des problèmes alors que sa Porsche s’immobilise en piste. Le pilote a dû attendre la remorque durant 15 minutes avant de rentrer aux stands, et 25 minutes supplémentaires sont requises pour réparer la Porsche. Tagliani a pris la relève, suivi de deux autres pilotes, et la voiture roulait dans les meilleurs temps de la catégorie à la mi-course, mais la compétition semble trop forte pour espérer remonter le peloton. L’équipe no. 72 occupait le 72e rang au général, et 13e dans sa catégorie. La Audi R8 LMS no. 28 de l’équipe Land Motorsport menait l’épreuve, et la Porsche 991 no. 40 de Lechner Racing Middle East menait la catégorie 991 Cup.