Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

La Formule E à l’honneur ce week-end dans le monde du sport automobile

La Formule E à l’honneur ce week-end dans le monde du sport automobile

Vendredi 18 décembre 2015 par Eliane Gilain

Le 18 décembre 2015.- Demain samedi, se déroulera la 3ème manche du championnat de Formule E à Punta del Este, en Uruguay. Le tracé urbain de 2,785 km sera bouclé sur une distance de 20 tours. Présentement, le Brésilien Lucas di Grassi mène le championnat après deux épreuves disputées dans la nouvelle saison. Avec 43 points, le pilote de l'équipe Audi Team Abt devance le Suisse, ex-pilote de Formule 1 et premier pilote de l'écurie Renault Team eDAMS, Sébastien Buemi, qui totalise 35 points.
 
Les yeux des Canadiens sont toujours bien évidemment rivés sur Jacques Villeneuve qui en est à sa première saison, et certainement pas sa dernière, si l’on en croit ses dires.  L'ex-champion du monde de F1 (1997) et fils du légendaire Gilles Villeneuve espère bien marquer ses premiers points lors de cette course, pour tenter de rattraper son coéquipier Stéphane Sarrazin qui lui a déjà 14 points. D’ailleurs, c’est grâce aux quelques points du Français que l’écurie Venturi Formula E Team est au 7ème rang des équipes présentement.
 
Ce qui pourrait aider les équipiers à gagner des points se trouve entre les mains des fans. En effet, le concept de Fanboost veut que les spectateurs décident d’un pilote qui mérite une poussée de plus que les autres, un boost, lors de la course. Présentement, c’est Stéphane Sarrazin qui est le favori, avec 14% des votes, contre 7% pour Jacques Villeneuve. Le tout peut encore changer, mais cela aiderait sans doute le coéquipier de Jacques à aller décocher quelques points de plus au championnat.
 
Un ePrix à Montréal en 2016 ?
 
Tel que poleposition.ca l'a déjà indiqué à quelques reprises ces dernières semaines, Montréal pourrait être l’hôte du premier ePrix de la 3ème saison  de Formule E, en septembre 2016. Des organisateurs de la série sont venus évaluer les rues de Montréal, tandis que le maire Coderre est allé faire des rencontres dans l’optique de pousser la candidature de la métropole québécoise. De nombreux points demeurent toutefois à régler, dont l'emplacement du tracé. Plusieurs rues feraient l’affaire, mais ça ne suffit pas, il faut aussi trouver un espace suffisamment vaste pour recevoir les paddocks, ainsi que des estrades. À date, tout indique que le ePrix serait autour du Stade olympique, utilisant notamment la rue Sherbrooke au nord du Parc olympique. Il est vrai que cet emplacement est idéal pour recevoir tout le cirque de la Formule E, mais est-ce que les rues seront en assez bon état pour faire rouler des monoplaces ?
 
Une autre idée serait de prendre le circuit Gilles-Villeneuve, qui ne sert plus qu’une seule fois par année depuis la fin du week-end NASCAR. Le réduire en faisant passer les Formule E sur un pont que l’on construirait non loin du casino serait le plus probable, le plus facile aussi, car elles ne peuvent pas faire l’entièreté du circuit. Après tout, Mexico City utilisera une partie de sa piste de F1 lors du ePrix du 12 mars prochain, tout comme l'on déjà fait durant la précédente saison de Formule E Long Beach et Monaco. Rappelons aussi que, selon les standards d'évaluation des circuits, le circuit Gilles-Villeneuve est considéré comme un tracé urbain. Toutefois, créer un tracé en pleine ville semble être la solution privilégiée à ce stade-ci par le maire de Montréal.