Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Qui de Tristan DeGrand ou d'Olivier Bédard sera champion en F1600 ?

Qui de Tristan DeGrand ou d'Olivier Bédard sera champion en F1600 ?

Mercredi 17 septembre 2014 par Philippe Brasseur

Le 17 septembre 2014.- C’est au Circuit Mont-Tremblant les 26, 27 et 28 septembre prochains que les pilotes de la série Formula Tour 1600 croiseront le fer pour la dernière fois en 2014. C’est à l’issue de ce dernier rendez-vous que nous connaîtrons, qui, de Tristan DeGrand ou d’Olivier Bédard, l’emportera.
 
Seulement vingt-deux petits points séparent ces deux pilotes qui ont dominé la majorité des courses tout au long de la saison. Une chaude lutte est à prévoir lors de cette ultime confrontation pour l’obtention des grands honneurs de cette très compétitive série.
 
Olivier Bédard est fin prêt pour ce dernier duel. Il est super motivé, lui qui vient de terminer deuxième au championnat Canadien de Karting, en classe Rotax Max Senior. Nul doute qu’il ne voudra se contenter de la deuxième position cette fois. C’est rien de moins que la première place qu’il vise.
 
Dans la Super Series 1600, mettant aux prises les pilotes de la série Toyo Tires F1600 (Ontario) et ceux de la Formula Tour (Québec), Olivier a terminé troisième derrière Pelletier et DeGrand. Pour la première année d’existence de cette série, les pilotes se sont affrontés lors des événements tenus à Mosport, Toronto Indy, GP de Montréal et le GP Trois-Rivières.
 
Une autre source de motivation vient de s’ajouter pour Olivier. Il a appris qu’il est un des six finalistes pour obtenir le volant de Team Canada Scolarship au championnat mondial de Formule Ford. Ce rendez-vous est prévu au mois d’octobre sur le légendaire circuit de Brands Hatch en Angleterre. Olivier, s’il est retenu, aura à affronter les meilleurs espoirs venant d’une vingtaine de pays. Il ne lui reste qu’à espérer que les dirigeants de la délégation Canadienne retiennent sa candidature et lui donnent la chance de démontrer tout son talent.
 
Malgré son jeune âge (17ans), Olivier a démontré tout au long de sa deuxième saison en Formule 1600 son sérieux et son acharnement au travail. Pilote très doué pour apprendre les nouveaux circuits rapidement ainsi que communiquer les informations pertinentes pour la mise au point de sa voiture, il est reconnu pour être très régulier en piste tout en étant combatif et concentré au maximum.