Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

NASCAR Nationwide : Un bris de moteur force Martin Roy à l’abandon

NASCAR Nationwide : Un bris de moteur force Martin Roy à l’abandon

Dimanche 14 septembre 2014 par Philippe Brasseur

Le 14 septembre 2014 – Martin Roy a poursuivi son parcours vers l’obtention de sa licence complète en NASCAR Nationwide, alors qu’il a pris le départ du Jimmy John’s Freaky Fast 300 propulsé par Coca-Cola, ce samedi, au Chicagoland Speedway, à Joliet, Illinois. Le pilote et propriétaire de l’écurie King Autosport a été forcé à l’abandon après seulement 26 tours en raison d’un bris de moteur.

Roy, qui en était à sa troisième course cette saison en NASCAR Nationwide après avoir couru sur les ovales du Phoenix International Raceway (mars) et du Kentucky Speedway (juin), a tout d’abord accompli un exploit en soi : qualifier la voiture Motoneiges King/Chasse-neige Côté/GAMACHE n° 90 sur la grille de départ. Pas moins de 44 voitures étaient inscrites, mais seulement 40 d’entre elles pouvaient participer à la course de 200 tours.

« Prendre le drapeau vert est déjà un bel accomplissement pour nous, compte tenu de notre budget très limité par rapport à celui des équipes de pointe. Au début de la séance de qualifications de 30 minutes, ma voiture était survireuse et je ne pouvais pas tenir l’accélérateur au plancher, comme c’est habituellement le cas au Chicagoland Speedway. Je suis entré aux puits pour faire quelques réglages et j’ai alors pu me classer en 34e place », a raconté le pilote de Napierville.

Le Québécois a connu un bon début de course sur la piste triovale d’un mille et demi, atteignant des vitesses de pointe de 190 mph (plus de 300 km/h). Il roulait en 32e place lorsque son moteur a commencé à éprouver des problèmes et à perdre de l’huile au 24e passage, le forçant à retraiter aux puits après 26 tours seulement. « C’est dommage d’avoir dû arrêter aussi tôt dans la course, parce que c’est vraiment un plaisir de participer à l’épreuve avec 39 autres pilotes. Certains d’entre eux sont des pilotes vedettes de la Coupe Sprint, le plus haut championnat de stock-car au monde. J’ai encore pu repousser mes limites, avec cette piste très rapide et inclinée », a indiqué Martin Roy, qui a été crédité de la 38e place. La course a d’ailleurs été remportée par Kevin Harvick, suivi de Kyle Larson et Kyle Busch, trois pilotes réguliers de la Coupe Sprint.

Martin Roy et l’équipe King Autosport, seule écurie québécoise sur le plateau NASCAR Nationwide, reviennent en action dans deux semaines, lors du Kansas Lottery 300 au Kansas Speedway, le samedi 4 octobre.