Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

L.P. Dumoulin désormais deuxième au championnat NCTS

L.P. Dumoulin désormais deuxième au championnat NCTS

Lundi 16 juin 2014 par Philippe Brasseur

Le 16 juin 2014.– Une course empreinte d’action pour Louis-Philippe Dumoulin et les équipiers de la Dodge n°47 WeatherTech Canada / Groupe Bellemare s’est déroulée sur le circuit ovale de l’Autodrome Chaudière hier. Le Québécois signe la cinquième place issue du travail de collaboration avec le chef d’équipe Mario Gosselin, King Autosport. Sans relâche, patience et stratégie ont été nécessaires dans cette épreuve qui ne leur a laissé aucun répit.
 
Le week-end a commencé avec le report des activités au lendemain dû à la pluie qui s’est abattue samedi.  S’élançant de la cinquième position, Louis-Philippe Dumoulin s’est battu avec détermination dans le peloton de tête. Les pilotes ont privilégié une approche sécuritaire dans les premiers tours de piste et tout s’est joué dans la deuxième partie de l’épreuve, suite l’arrêt complet pour le changement de pneus et le ravitaillement. « C’était un peu comme une partie d’échec, il fallait survivre les premiers 150 tours », partage Richard Barrette, éclaireur de l’équipe King Autosport.
 
L’équipe n°47 WeatherTech Canada/Groupe Bellemare a tout donné pour aller chercher un maximum de puissance. De plus, le coaching du chef d’équipe Mario Gosselin auprès des équipiers a permis d’optimiser la performance aujourd’hui. « Les essais se sont bien déroulés, nous avons amélioré la vitesse de la voiture n°47 WeatherTech Canada/Groupe Bellemare. La synergie entre Mario [Gosselin] et moi est de plus en plus intéressante, il a partagé des points stratégiques que je pourrai appliquer lors des prochaines épreuves sur circuit ovale. En milieu de course, nous avons eu un joint d’étanchéité de la transmission qui s’est brisé, l’huile s’est répandue sur les pneus et la voiture devenue très glissante. Toutefois, jumelé à l’expertise de Mario [Gosselin], nous sommes allés chercher tout ce que la voiture pouvait donner et malgré les nombreux incidents en piste, nous avons terminé cinquième, l’équipe et moi sommes très contents », explique le seul Québécois à avoir terminé dans le top-5. Mario Gosselin renchérit « Il y a du travail à faire sur le devant de la voiture n°47 WeatherTech Canada / Groupe Bellemare et nous allons apporter les améliorations nécessaires pour continuer notre ascension au championnat.»