Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Ray Jr Courtemanche apprend Mosport... et ses pièges !

Ray Jr Courtemanche apprend Mosport... et ses pièges !

Mercredi 23 mai 2012 par Philippe Brasseur

Le 23 mai 2012.- Toute l’équipe Bonzaï Racing se présentait les 19 et 20 mai pour la première fois au légendaire circuit routier anciennement connu sous le nom de Mosport, un ruban de 4 km de virages rapides et aveugles, tous en montée et descente. Le défi d’une première visite à cette piste, dans une série professionnelle comme la série NASCAR Canadian Tire (NCATS) où les vétérans ontariens se sentent parfaitement à l’aise, avait de quoi impressionner un Ray Junior qui trépignait tout de même de hâte de s’y lancer.

La seule pratique pour les voitures NCATS, le samedi midi, allait donc devenir l’unique occasion pour Ray Junior de découvrir les trajectoires idéales de ce parcours, car les erreurs se paye cher sur ce circuit à haute vitesse, en temps perdu ou en sortie de piste et dommages au matériel. Malheureusement, le moteur cafouillait toute au long de la pratique et ne tirait pas comme à l’habitude, ce qui condamna Ray Junior au bas de la liste des chronos, sans avoir pu rouler assez vite pour vraiment apprendre le circuit.

L’unique session de qualification avait lieu en fin d’après-midi samedi, avec un moteur pétant de santé. La tenue de route étant au rendez-vous, Ray Junior profitait des quelques dix tours de piste pour parfaire sa connaissance du tracé et remonter dans le classement pour le départ de la course de 51 tours (200 km).

Parti fort au feu vert, Ray entendait remonter graduellement le peloton sans trop solliciter les freins ou le moteur, pour se retrouver bien placé pour une poussée finale dans les 15 derniers tours. Mais malheur de malheur, la voiture partait en perdition dans le virage 2 et se retrouvait contre le mur, et pire encore, hors course. Comme Ray l’explique, le sort était plus que cruel : « tout le monde a travaillé d’arrache-pied pour me donner la meilleure voiture possible, puis le tout tourne au vinaigre. Nous avons souffert de problème de communications entre les francophones de l’équipe et notre chef d’équipe malheureusement unilingue anglais. Ceci aurait causé des malentendus lors de la préparation avant course et lors du choix de réglages entre la qualif et la course ».

Comme le dit l’expression, ce qui vous ne tue pas vous rend plus fort, et la réaction de Ray donne raison au dicton : « nous allons ré évaluer les méthodes de travail de l’équipe, notre façon de communiquer et de coordonner nos efforts, et rechercher une ou deux personnes clés pour augmenter la solidité technique de l’équipe, afin de se rapprocher du niveau des équipes plus aguerries ». De plus, l’équipe compte apporter des améliorations importantes à la voiture pour la prochaine ronde de la série. Ray Junior demeure positif : « nous apprenons à chaque sortie et améliorons la voiture. Je connais bien ICAR et nous serons bien prêts à remonter vers l’avant du peloton, je vous l’assure ».

Le cirque de la NCATS se présente à ICAR les 2 et 3 juin pour le Grand Prix ICAR Lucas Oil de Mirabel.Il s’agira de la deuxième course de la saison pour la NCATS, cette fois sur un circuit routier serré et technique où les spectateurs peuvent voir presque la totalité du parcours bien assis dans les estrades.

La course de dimanche passé, la Vortex Brake Pads 200, sera diffusée le mercredi 13 juin à 22h à TSN et RDS, en plus du dimanche 27 mai prochain (16h30) à TSN.