Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

“Oncle” Jacques Villeneuve nous parle de ses voitures favorites !

“Oncle” Jacques Villeneuve nous parle de ses voitures favorites !

Mercredi 1er décembre 2021 par René Fagnan
Crédit photo: Archives Pole-Position/Les Amis du Grand Prix

Crédit photo: Archives Pole-Position/Les Amis du Grand Prix

Durant sa carrière sportive qui s’est allongée sur plusieurs décennies, Jacques Villeneuve, le frère de Gilles, a conduit de nombreuses voitures de série et un nombre impressionnant de bolides de course.

On en compte des dizaines : Honda Civic/BFGoodrich, Van Diemen et Vector de Formule Ford 1600, karts Kali de Formule 125, Formule Atlantique, IndyCar, stock-cars de CASCAR, voiture d’IMSA GTP, Formule 3, Formule 3000, Formule 1, Can-Am deux litres et cinq litres, Porsche 944 Turbo, Sehcar C6 d’endurance et beaucoup d’autres encore !

Le moins qu’on puisse dire est que Jacques Villeneuve a toujours su tirer le maximum de chaque voiture qu’on lui a placée entre les mains. Pas de demi-mesure, Jacques a toujours exploité le plein potentiel de ses bolides.

Lors d’une récente rencontre, Jacques nous a énuméré ses voitures favorites; celles avec lesquelles il avait eu le plus de plaisir au volant et qui lui avaient procuré les meilleures sensations.

Lamborghini Countach
« Comme voiture de route, ma préférée a été la Lamborghini Countach que j’ai achetée en 1980. C’était un "cossin" pour la route, mais j’adorais cette auto-là. Elle avait une bonne pédale [l’accélérateur], mais les freins n’étaient pas bons. L’intérieur faisait dur, mais c’était une bonne auto qui te donnait une prestance. Rouler à 160 km/h à son bord n’était pas du tout fatiguant. Avec un de mes chums, j’ai fait la route entre Montréal et Trois-Rivières à la vitesse de 160-180 km/h tout le long, tranquille. Ça dormait ce char-là sur la route. J’ai tout de même été chanceux de ne pas rencontrer de policiers cette fois-là ! »

Lamborghini Countach LP400
Moteur V12 de 3,9 litres produisant 370 chevaux
Boîte de vitesses à 5 rapports
Poids de 1065 kg
0-160 km/h en 5,2 secondes
Vitesse maximale de 260 km/h

Lola Frisbee GR2
« La Can-Am cinq litres a été plaisante à conduire. Elle répondait à tout ce que je voulais faire à son volant. Je pouvais la mettre en glissade au bord d’un mur, elle le faisait. Elle avait aussi de la pédale. Chuck Matthew était mon ingénieur. À Trois-Rivières, je roulais de plus en plus vite et je passais chaque fois de plus en plus proche du mur à la sortie du virage à 90 degrés au bout de la ligne droite du Carmel. La Frisbee était tellement prévisible que je pouvais juste toucher un peu au mur. En revenant dans les puits, Chuck m’a dit que la dérive de l’aileron avait une petite grafigne. Je suis retourné en piste, je suis passé encore plus près du mur et Chuck m’a dit que cette fois, j’avais arraché un peu de ruban gommé. Ça, c’était juste assez proche du mur sans briser l’aileron. J’ai continué à prendre le virage de la même façon. La Frisbee était vraiment une bonne auto, tellement amusante à conduire.»

Lola Frisbee GR2 (photo principale)
Voiture Can-Am produite par le pilote Brad Frisselle, basée sur un châssis Lola 332 de 1978 et habillée d’une carrosserie conçue par Trevor Harris
Châssis en feuilles d’aluminium
Moteur V8 Chevrolet de 305 pouces/cubes produisant 550 chevaux
Boîte de vitesses Hewland DG à 5 rapports
Poids de 1800 livres
Jacques Villeneuve champion Can-Am 1983

March 80A et 81A
« Les deux March de Formule Atlantique avec l’écurie de Doug Shierson m’ont aussi beaucoup plu. C’étaient de belles petites voitures, pas bien puissantes, mais efficaces et bien balancées. Facile à ajuster et bien le fun à conduire. Avec deux championnats, difficile de ne pas dire que j’ai bien aimé ces deux autos ! »

March 80A de 1980
Châssis en feuilles d’aluminium
Moteur Cosworth BDD 4 cylindres de 1600cc produisant 230 chevaux
Boîte de vitesses Hewland FT200 à 5 rapports
Poids de 517 kg
Jacques Villeneuve champion de Formule Atlantique 1980 avec 4 victoires

March 81A de 1981
Châssis en feuilles d’aluminium
Moteur Cosworth BDD 4 cylindres de 1600cc produisant 230 chevaux
Boîte de vitesses Hewland FT200 à 5 rapports
Poids de 517 kg
Jacques Villeneuve champion de Formule Atlantique 1981 avec 4 victoires

March 85C
« La dernière voiture de course que j’ai bien appréciée est la March d’IndyCar de 1985. Ils avaient modifié le châssis pour moi. Elle était plus basse que les autres [Jacques veut dire que les flancs et l'avant du châssis étaient abaissés]. J’étais assis très bas dans la voiture [et Jacques est de petite taille, environ 1m65] et j’avais de la misère à voir en avant et moi, j’aimais ça voir en avant ! Il fallait que je vois au loin et je n’aimais pas regarder mes pieds. C’était une très bonne voiture. Ç'a bien été durant les trois ou quatre premières courses de la saison, puis Canadian Tire a décidé de ne plus investir en course automobile. Ç’a fait bien de la m*** et on n’a plus eu les moyens de rouler et ça s’est arrêté là.»

March 85C
Châssis en feuilles d’aluminium et panneaux en fibre de carbone
Moteur Cosworth DFX V8 de 2,6 litres produisant 700 chevaux à 10 900 tours/minute
Boîte de vitesses à 5 rapports
Configuration aérodynamique différente pour circuits routiers, circuits urbains, petits ovales et superspeedways.