Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Ces pilotes canadiens qui ont fait partie de l'écurie Williams (+ vidéo)

Ces pilotes canadiens qui ont fait partie de l'écurie Williams (+ vidéo)

Mardi 30 novembre 2021 par Eliane Gilain
Crédit photo: WRI2

Crédit photo: WRI2

Alors que nous apprenions la triste nouvelle du décès de Sir Frank Williams avant-hier, impossible de ne pas se remémorer ces champions du monde de Formule 1 que Williams a vu passer au sein de son équipe au cours des dernières décennies, ainsi que les pilotes canadiens qui ont fait partie de son histoire.

Bien que l’équipe anglaise privée a eu de la difficulté ces dernières années, pendant près de 20 ans Williams fut l’un des protagonistes au titre saison après saison. Sept pilotes ont récolté le titre avec les couleurs de Williams, tandis que l’équipe a remporté à neuf reprises le championnat des constructeurs.

Parmi les pilotes qui ont été sacrés champions, le seul pilote canadien ayant jamais été couronné en F1 : Jacques Villeneuve, qui remporta le titre en 1997, à sa deuxième saison en Formule 1 avec l'écurie. En 1996, il avait remporté quatre Grands Prix, devenant ainsi le premier pilote recrue à être sacré vice-champion, derrière son coéquipier Damon Hill.

La bataille de Jacques avec Michael Schumacher (Ferrari) fut l'intérêt principal de la saison 1997. En plus d’être le premier - et à ce jour le seul - Canadien champion du monde de Formule 1, c’est aussi Villeneuve qui a inscrit la 100ème victoire pour Williams lors du Grand Prix de Grande-Bretagne en 1997, permettant ainsi à l’écurie anglaise d’être l’une des seules équipes à atteindre ce chiffre mythique que seules Ferrari, McLaren et plus tard Mercedes allaient récolter.

Jacques a par ailleurs réagi à l'annoce du décès de Frank Williams par ce message : « J’ai été attristé d’apprendre le décès de Frank Williams. J'adresse toutes mes sympathies à ses collègues, ses amis et sa famille. J’ai eu la satisfaction de piloter pour Frank pendant trois saisons, au cours desquelles j’ai remporté mon titre mondial 1997 en F1 et nous avons aussi gagné deux fois le championnat des constructeurs. Durant tout ce temps passé ensemble, nous avons partagé un profond respect et une grande affection l’un pour l’autre. Frank était une personne complètement dédiée à son équipe et à gagner. Mon père le connaissait et a couru contre les voitures de l'équipe Williams durant sa carrière en F1. Lorsque j’ai été invité à piloter pour Williams, je savais que c’était une opportunité à ne pas manquer car Frank et son partenaire Patrick Head avaient bâti une équipe formidable. Évidemment, j’ai une admiration totale pour ce que Frank a accompli en Formule 1, mais aussi pour le courage dont il a fait preuve face aux difficultés subies après son accident de la route. Je me souviendrai toujours de lui comme d’un grand combattant, tant sur les pistes qu’en dehors ».

Si Jacques Villeneuve est le dernier champion du monde de l'équipe Williams, le premier à remporter un titre fut l’Australien Alan Jones en 1980, suivi par le Finlandais Keke Rosberg en 1982, le Brésilien Nelson Piquet en 1987, le Britannique Nigel Mansell en 1992, le Français Alain Prost en 1993, puis Damon Hill et Villeneuve. Étonnamment, l'équipe ne compte aucun pilote qui soit parvenu à gagner le titre mondial à deux reprises avec elle mais Alan Jones passa très près en 1981 et par la suite, Frank Williams et son associé Patrick Head avaient plutôt tendance à pousser vers la sortie leurs champions qu'à les conserver.

Car l'équipe Williams a aussi eu sous contrat d’excellents pilotes qui ne sont pas devenus champions du monde avec elle, comme la légende Ayrton Senna, Jenson Button, Juan-Pablo Montoya et plus récemment Valtteri Bottas ou encore Nico Rosberg.

Villeneuve ne fut pas le seul pilote canadien à évoluer chez Williams. Lance Stroll y a effectué ses premiers tours de roue en Formule 1 en 2017, alors que son père Lawrence Stroll, aidait, ou plutôt sauvait, l’équipe financièrement. Lors de sa première saison, Stroll termina en 12ème position au championnat des pilotes et détient jusqu’à ce jour le dernier "vrai" meilleur résultat de l’équipe. Dans les faits, il s’agit plutôt de George Russell qui détient le dernier podium de Williams… mais c'est lors du dernier Grand Prix de Belgique dont on ne peut considérer qu'il fut une vraie course, étant arrêté après un tour en raison de la pluie. Lance Stroll lui, avait défendu sa position jusqu’à la toute fin de la course pour terminer sur le podium en Azerbaïdjan, lors de sa saison recrue en F1.

En 2018, l’écurie poursuivait son déclin, avec Stroll terminant en 18ème position au championnat des pilotes tandis que l'an dernier, le Torontois Nicholas Latifi a fait ses débuts avec Williams pour terminer en 21ème position au championnat des pilotes. Cette saison, Latifi compte deux résultats dans le Top 10, inscrivant ainsi de précieux points en vue de la fin de la saison le mois prochain. Pour l'anecdote et sachant que Nicholas Latifi est né à Montréal, on peut mentionner que les trois seuls pilotes canadiens ayant évolué chez Williams F1, sur un total de 70 pilotes dans l'histoire de l'écurie, sont tous trois natifs du Québec !

Bien que l’écurie des années 1970-80-90 bâtie et gérée par Frank Williams n’est plus depuis septembre 2020 alors que Dorilton Capital l'a achetée, Frank Williams laisse derrière lui un héritage riche de 114 victoires, 16 titres et 128 pole positions. Sir Frank a été présent dans les paddocks durant pas moins de 50 saisons de F1, de 1970 à 2019 !