Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

8 Heures d’Indianapolis : Mikaël Grenier lauréat en classe Pro/Am d'une course haute en action !  

8 Heures d’Indianapolis : Mikaël Grenier lauréat en classe Pro/Am d'une course haute en action !  

Mardi 19 octobre 2021 par Eliane Gilain
Crédit photo: Mercedes AMG Media

Crédit photo: Mercedes AMG Media

Présentée le week-end dernier sur le circuit routier de l'Indianapolis Motor Speedway, l'épreuve d'Endurance de 8 heures marquant à la fois la fin de la saison de la série GT World Challenge America et le deuxième de trois rendez-vous de l’Intercontinental GT Challenge a été plutôt intense.

C’est l’écurie française Saintéloc qui a remporté l’épreuve, dans une fin spectaculaire qui a vu plusieurs voitures s’échanger la première place. L’Audi R8 GT3 engagée par Saintéloc et pilotée par Patric Niederhauser, Christopher Haase et Markus Winkelhock n’était pourtant pas la favorite. Mais dès la troisième heure de la course, elle a montré ses prétentions à la victoire, pour demeurer dans le peloton de tête lors des 5 heures restantes.

La Mercedes-AMG GT3 de Timur Boguslaviskiy, Raffaele Marciello et Daniel Juncadella termine en deuxième position devant la Lamborghini Huracan GT3 de K-PAX pilotée par Jordan Pepper, Andrea Caldarelli et Mirko Bortolotti. En tête en début de course mais contrainte à une pénalité suite à un accrochage avec une GT4, la Ferrari 488 GT3 d'Alessandro Pier Guidi, Côme Ledogar et Niklas Jensen termine 4ème. Engagée sous la bannière AF Corse - Francorchamps Motors, la lauréate des dernières 24 Heures de Spa termine dans le même tour que les vainqueurs. Le Top 5 est complété par l'Audi du Team WRT de Chrisopher Mies, DRies Vanthoor et Charles Weerts.

En classe Argent, c’est l'équipe Compass Racing (Acura NSX GT3), avec le trio Ashton Harrison, Matt McMurry et Mario Farnbacher, qui s'est imposée après que la seconde Audi de l'équipe Saintéloc, pilotée par Aurélien Panis, Lucas Legeret et Nicolas Baert, ait reçu une pénalité de 53 secondes après la course pour une infraction dans la ligne des puits. Ils terminent tout de même en deuxième place devant Taylor Hagler, Jacob Abel et Dakota Dickerson (Acura NSX GT3/Racers Edge). Ces trois premiers de la classe Argent occupent aussi les 7ème, 8ème et 9ème places au général, devant la seconde Lamborghini K-PAX, celle de Corey Lewis, Marco Mapelli et Giovanni Venturini.

En classe Pro/Am, ce sont Mikaël Grenier, Kenny Habul et Martin Konrad (SunEnergy 1 Racing) qui ont remporté l’épreuve, terminant également dans le Top 10 général. Ce fut un excellent week-end pour le pilote québécois qui a participé à la Super Pole, une séance de 15 minutes réservée aux 15 voitures les plus rapides du peloton, sur 40 inscrits.

« Nous ne nous attendions pas à faire la Super Pole » explique Grenier, alors que la Mercedes-AMG GT3 de SunEnergy 1 Racing était la seule voiture Pro/Am à participer à cette séance. « C’était une heure après la séance de qualifications et nous n’avions pas de pneus, nous avons donc dû en faire monter rapidement et normalement nous chauffons les pneus pour 1h à 1h30 avant une séance, mais nous n’avons pu le faire que pour 25 minutes. J’ai donc fait le 10ème temps, ce qui était bon comparé à l’autre voiture de Pro/Am qualifiée pour cette séance et classée 18ème » ajoute-t-il.

C’est Kenny Habul qui a pris le départ de l’épreuve. « Kenny a fait un très bon premier relais » relate Mikaël. « Il est resté en avant avec les pros pendant longtemps. Par la suite, nous avons fait une erreur lors d’une neutralisation, nous ne nous sommes pas arrêtés alors que nous aurions dû. Nous avons de plus eu deux pénalités de passage aux puits, ce qui nous a enlevé notre avance d’un tour sur les deuxièmes » poursuit le pilote de Québec.

Mikaël a fait les derniers relais de l’épreuve, sentant la pression de Dennis Olsen (pilote officiel Porsche aux commandes de la 911 GT3 R du GMG Racing). « J’ai fait un double relais, qui a été très stressant vu que j’avais Olsen à mes trousses. Il est un excellent pilote et nous avons terminé avec 4 secondes d'écart. Pour moi, cette victoire est très importante, c’est comme si nous avions gagné au général » avoue Grenier qui pense que si l’équipe n’avait pas eu les passages aux puits obligatoires, le trio aurait pu terminer en 8ème position au général. « C’est tout de même une excellente façon de terminer la saison ! Je suis heureux que Kenny ait eu une victoire et que la voiture soit revenue en un morceau » a conclu Mikaël Grenier, dont les plans pour 2022 ne sont pas encore définis, mais il sera de retour en piste dans la série Creventic 24H à Dubaï et Abou Dhabi, en janvier prochain.

C’est donc la Porsche 911 GT3 d’Olsen, James Sofronas et Kyle Washington qui a terminé sur la deuxième marche du podium en Pro/Am, devant la Lamborghini Huracan GT3 de Giacomo Altoé, John Megrue et Bill Sweedler (TR3 Racing).

Découvrez les résultats provisoires de la course ici. Prenez note que ces résultats ne reflètent pas toutes les pénalités infligées par les officiels après la course.