Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

IndyCar : Vol plané puis victoire pour Marcus Ericsson à Nashville; podium pour James Hinchcliffe (+ vidéo)

IndyCar : Vol plané puis victoire pour Marcus Ericsson à Nashville; podium pour James Hinchcliffe (+ vidéo)

Lundi 9 août 2021 par Julie Bouchard
Crédit photo: Chris Owens / IndyCar

Crédit photo: Chris Owens / IndyCar

Onzième épreuve de la série IndyCar 2021, le tout nouveau Grand Prix de Nashville au Tennessee était disputé hier (dimanche 8 août) en fin de journée a vu la victoire du Suédois Marcus Ericsson, avec l’une des Dallara-Honda du Chip Ganassi Racing.

Pourtant, rien ne prédisposait Ericsson à gagner cette course, lui qui, cinq tours après le départ de ce Grand Prix Big Machine Music City dans les rues de la ville de Nashville, avait brisé son aileron avant en décollant sur l’arrière de la voiture de Sébastien Bourdais. On pensait alors que la course des deux pilotes était finie après ce spectaculaire accrochage. Si Bourdais a effectivement dû abandonner suite à cela, un aileron changé chez Ericsson et le Suédois était de retour en piste.

Soixante-quinze tours plus tard, il croisait la ligne d’arrivée en vainqueur d’une course fort décousue, arrêtée à deux reprises au drapeau rouge, et offrant l'un des résultats les plus improbables jamais vu dans la série.Ericsson a battu son coéquipier du Chip Ganassi Racing Scott Dixon par 1,5596 seconde, pour remporter sa deuxième victoire cette saison.

« C'est incroyable » a déclaré Ericsson. « Cela montre simplement qu’en IndyCar tout peut arriver. Vous ne pouvez jamais abandonner. Et si vous avez une bonne équipe et une bonne voiture, vous pouvez toujours accéder à la voie de la victoire. Mais aujourd’hui, je dois avouer que je ne peux tout simplement pas y croire » a ajouté l’ancien pilote Sauber F1.

Dès le 3ème tour, la course fu neutralisée, après que le Canadien Dalton Kellett ait heurté le mur. Puis, le premier drapeau rouge survint au 20ème tour, la piste étant alors bloquée après que Will Power ait poussé son coéquipier du Team Penske (Dallara-Chevrolet) Simon Pagenaud dans le mur lors d’une relance. 13 voitures furent bloquées par cet incident.

Le second drapeau rouge est arrivé lorsque Colton Herta (Dallara-Honda du Andretti Autosport), favori de l’épreuve, auteur de la pole position et meneur de la plupart des tours jusque-là, a frappé violemment le mur du virage 9 avec cinq tours à faire. Il était à ce moment-là tombé en deuxième place et tentait l’impossible pour réduire son retard sur Ericsson. La course fut relancée peu après, alors que la noirceur s'installait, pour deux tours.

Derrière le duo du Ganassi Racing, le Canadien James Hinchcliffe a terminé troisième aux commandes de sa Dallara-Honda du Andretti Autosport. C’est son premier podium cette saison. Le Torontois a devancé son coéquipier Ryan Hunter-Reay, permettant ainsi à l’équipe de Michael Andretti d’avoir deux pilotes dans le Top 4 pour la première fois cette saison.

Graham Rahal, le plus rapide lors de la dernière séance d’essais libres, a complété le Top 5 avec sa Dallara-Honda du Team Rahal. Il a devancé Ed Jones qui, comme Hinchcliffe, a décroché au terme de cette épreuve son meilleur résultat de la saison. Jones était seulement 26ème (sur 27 inscrits) au départ de la course mais il termine meilleur représentant du Dale Coyne Racing (Dallara-Honda), qui avait pourtant de bonnes chances de podium avec Romain Grosjean. Mais le Franco-Suisse a été piégé par une mauvaise stratégie d’arrêts aux puits, lui qui a mené 4 tours avant de céder le commandement à Ericsson. Ce dernier a mené au total 37 tours sur 80, deux de moins que Colton Herta. Ericsson, Grosjean et Herta sont les trois seuls pilotes à avoir mené cette course.

Troisième pilote Ganassi à l’arrivée et 7ème au général, Alex Palou conserve la tête du championnat devant son coéquipier Scott Dixon, six fois champion en titre de la série.

À noter aussi la 8ème place de Felix Rosenqvist, le premier des pilotes évoluant avec le moteur Chevrolet (Dallara du Arrow McLaren SP), devant Hélio Castroneves (Dalalra-Honda du Meyer-Shank Racing), qui était de retour dans la série pour une première fois depuis sa victoire aux dernières 500 milles d’Indianapolis.

Pour le classement complet, cliquez ici. Pour les points au championnat, ici. La prochaine course de la série IndyCar est le Grand Prix Big Machine Spiked Coolers le samedi 14 août sur le circuit de l’Indianapolis Motor Speedway. Il s’agit d’un programme conjoint avec les séries NASCAR Cup et Xfinity. Les essais et les qualifications en IndyCar sont prévus vendredi 13 août sur le circuit routier de 2,439 milles comportant 14 virages.

Voyez aussi le vidéo des meilleurs moments de la course d'hier dans le vidéo ci-dessous.