Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

IndyCar : Marcus Ericsson et Pato O'Ward se partagent les victoires au Grand Prix de Detroit

IndyCar : Marcus Ericsson et Pato O'Ward se partagent les victoires au Grand Prix de Detroit

Dimanche 13 juin 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Chris Owens / IndyCar

Crédit photo: Chris Owens / IndyCar

Présenté comme de coutume sur le circuit urbain temporaire de l’île de Belle-Isle, le Grand Prix de Detroit était disputé sous forme de programme double cette fin de semaine. Deux courses, l’une samedi et l’autre ce dimanche après-midi, très différentes dans leur déroulement et qui ont connu deux vainqueurs différents également : le Suédois Marcus Ericsson hier, le Mexicain Patricio O’Ward aujourd’hui.

La première épreuve hier après-midi a été pour le moins "compliquée". Après que O’Ward se soit qualifié en pole position avec sa Dallara-Chevrolet de l’équipe Arrow McLaren SPM, c’est son coéquipier Felix Rosenqvist qui a le plus retenu l’attention. En effet, le Suédois a tiré droit dans un mur de pneus, lancé à pleine vitesse, au 23ème des 70 tours. Les secouristes ont mis de longues minutes avant de parvenir à le sortir de sa monoplace, grimpée sur une partie du mur de pneus qui avait explosé sous la force de l’impact.

Heureusement, les premiers bilans médicaux indiquent que Rosenqvist n’a pas été gravement blessé dans l’accident mais la course a dû être interrompue, le temps pour les travailleurs de piste de reconstruire le mur de pneus et celui de béton situé en arrière qui avait cédé tant le choc avait été violent. Un choc apparemment causé par l'accélérateur resté bloqué à fond.

C’est après plus d’une heure d’interruption que la course a repris, avec Will Power aux commandes. Le pilote du Team Penske pensait bien tenir en main sa seconde victoire de la saison mais la direction de course a arrêté une seconde fois l’épreuve à 6 tours de la fin, après que Romain Grosjean, qui n’était plus dans la lutte pour la victoire après avoir subi une crevaison à mi-course, ait heurté le mur. En temps normal, une simple neutralisation aurait suffi tant le choc de Grosjean était minime. Arrêter la course était d’autant plus incompréhensible que le premier arrêt avait entraîné un retard déjà très important sur l’horaire de la journée, qui devait se conclure par une autre course (celle des prototypes et GT de l'IMSA).

Pour Power, cela a tourné à la catastrophe, sa monoplace refusant de démarrer lorsque les pilotes furent invités à retourner en piste pour boucler les 5 derniers tours. Cela a profité à Marcus Ericsson qui s’est ainsi imposé avec sa Dallara-Honda du Chip Ganassi Racing. Il est le troisième pilote Ganassi à gagner cette saison, après Alex Palou et Scott Dixon, et le 7ème pilote différent en 7 courses ! Rinus VeeKay et Pato O'Ward ont complété le podium (photo ci-dessus), devant Takuma Sato, Grahal Rahal, Santino Ferrucci, Alexander Rossi, Scott Dixon, Ed Jones et Josef Newgarden.

La seconde course du week-end fut beaucoup plus calme. Qualifié en pole position, Josef Newgarden (Dallara-Chevrolet du Team Penske) a mené une bonne partie de la course mais la dernière relance, à 7 tours de la fin, a été fatale à ses ambitions. Blotti dans son sillage, Pato O’Ward est parvenu à le dépasser au 68ème des 70 tours pour filer vers sa seconde victoire de la saison. Il est ainsi devenu le premier double lauréat en 2021 !

Newgarden a eu beaucoup de mal à conserver sa 2ème place, Alex Palou, Colton Herta (Andretti Autosport) et Graham Rahal (Team Rahal) étant à moins de 5 dixièmes de seconde de lui au moment de croiser la ligne d’arrivée. Trois champions de la série terminent aussi à moins de 3 secondes, soit Will Power, Scott Dixon et Simon Pagenaud. Ils complètent ainsi le Top 8 devant le lauréat d’hier, Marcus Ericsson, et la recrue Santino Ferrucci.

Pour les deux pilotes canadiens inscrits, ce Grand Prix de Detroit 2021 est un autre événement à oublier. James Hinchcliffe a mené sa Dallara-Honda du Andretti Autosport à la 17ème puis à la 14ème place, tandis que Dalton Kellett (Dallara-Chevrolet de l’équipe d’AJ Foyt) a fini encore plus loin, soit 18ème hier et 23ème aujourd’hui.

À noter aussi le nouvel abandon de Romain Grosjean ce dimanche, suite à un bris mécanique, et les performances pour le moins décevantes de l’ancien septuple champion NASCAR Cup Jimmie Johnson. En se lançant en IndyCar, le Californien savait que le défi serait de taille, mais peut-être pas au point d’occuper en permanence les dernières places. À Detroit, il a abandonné suite à un contact avec le mur hier et s’est classé 21ème, à 1 tour du vainqueur, aujourd’hui.

Pour les classements complets des deux courses, cliquez ici. La prochaine épreuve aura lieu dimanche prochain, sur le circuit routier d’Elkhart Lake au Wisconsin.