Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Pole position record pour Scott Dixon en vue de la 105ème édition des 500 milles d'Indianapolis (+ vidéos)

Pole position record pour Scott Dixon en vue de la 105ème édition des 500 milles d'Indianapolis (+ vidéos)

Lundi 24 mai 2021 par Julie Bouchard
Crédit photo: Chris Owens / IndyCar

Crédit photo: Chris Owens / IndyCar

La 105ème édition des 500 milles d’Indianapolis aura lieu ce dimanche 30 mai. Le week-end dernier avait lieu les qualifications devant déterminer l’ordre de départ. 35 pilotes étaient en lice pour 33 places sur la grille, soit onze rangées de trois voitures comme il en est de tradition à Indianapolis.

Meilleur chrono lors de l’ultime séance réunissant les 9 plus rapides dans la séance régulière, le Néo-Zélandais Scott Dixon a remporté la pole position pour la quatrième fois de sa carrière. C’est aussi la pole la plus rapide de l'histoire de l’Indy 500 avec une vitesse moyenne sur quatre tours de 231,685 milles à l’heure.

Dixon, six fois champion et champion en titre de la série IndyCar, avait déjà été le plus rapide lors de la première journée de qualification samedi, avant de récidiver avec les meilleurs chronos dans la séance appelée Fast 9 Shootout dimanche aux commandes de sa Dallara-Honda du Chip Ganassi Racing. Vainqueur des 500 milles en 2008, Dixon a également remporté des poles en 2008, 2015 et 2017. Avec cette 4ème pole position, il égalise les performances de Rex Mays, A.J. Foyt et Hélio Castroneves dans l’histoire de la mythique course américaine.

Dixon, 40 ans, sera rejoint sur la première ligne de départ par les deux plus jeunes pilotes du peloton à disputer cette 105éme édition de l'Indianapolis 500, dimanche 30 mai. En effet, Colton Herta, 21 ans, partira deuxième avec sa Dallara-Honda du Andretti Autosport, et Rinus VeeKay, 20 ans, s'est qualifié troisième avec sa Dallara-Chevrolet du Ed Carpenter Racing. VeeKay, vainqueur il y a 9 jours de sa première course en carrière en Indycar, sera le plus jeune qualifié en première ligne en plus d’un siècle d’histoire de cette course (créée en 1911).

La deuxième rangée sera composée d'Ed Carpenter, pilote et propriétaire de l’équipe du même nom et coéquipier de VeeKay, de Tony Kanaan, vainqueur des 500 milles en 2013 et qui prend sur les ovales la place habituellement dévolue à Jimmie Johnson au sein du Chip Ganassi Racing cette saison, et Alex Palou, sixième avec la troisième des 4 voitures engagées par le Chip Ganassi Racing.

Deux anciens vainqueurs seront en troisième ligne. Lauréat en 2014, Ryan Hunter-Reay (Andretti Autosport), partira septième. Il aura à ses côtés Hélio Castroneves, trois fois vainqueur et qui débute avec une Dallara-Honda du Meyer-Shank Racing. Le Suédois Marcus Ericsson complétera cette troisième ligne avec la 4ème Dallara de Chip Ganassi, qui voit ainsi ses 4 pilotes être qualifiés dans le Top 9.

Trois équipes ont monopolisé ce Top 9. Outre Ganassi avec Dixon, Kanaan, Palou et Ericsson, Andretti Autosport est représenté par Herta et Hunter-Reay, et Ed Carpenter Racing par VeeKay et Carpenter.

La journée de samedi sécurisant les places 10 à 30, l’ultime séance hier concernait les 5 pilotes qui se retrouvaient à disputer leur place en dernière ligne. Sur l'ovale de 2,5 milles, la tension était évidemment extrême d’autant que, comme il y a deux ans avec Fernando Alonso (qui avait été éliminé parce que sa Dallara de l’équipe McLaren n’était pas assez compétitive), un pilote vedette, champion de la série, se retrouvait parmi eux : Will Power, l’un des pilotes du Team Penske et lauréat des 500 milles en 2018 !  Sage Karam, Charlie Kimball, RC Enerson et la Suissesse Simona De Silvestro, seule pilote féminine inscrite à cette édition 2021 et aux commandes d’une Dallara-Chevrolet engagée par le Paretta Autosport mais préparée par le Team Penske, se disputaient ainsi les 3 places restantes.

Au final, Karam partira 31ème, Power 32ème et De Silvestro 33ème. Cette dernière retrouvait la monoplace après trois ans d’absence et, comme pour toutes les voitures préparées par le Team Penske, elle a éprouvé des difficultés mais elle mérite assurément sa place sur la grille. Quant à Power, il s’est fait une belle frayeur en frôlant le mur à la sortie du virage 2 lors de sa dernière tentative mais il a tenu bon dans ce qu'il a appelé, « le jour le plus nerveusement éprouvant de toute ma carrière ».

Charlie Kimball (Dallara-Chevrolet du AJ Foyt Racing) et la recrue RC Enerson (Dallara-Chevrolet de la nouvelle écurie Top Gun Racing) sont donc les deux pilotes non-qualifiés.

Deux Canadiens seront au départ ce dimanche, devant 135 000 spectateurs admis dans les estrades. Il s’agit de James Hinchcliffe (Andretti Autosport), qualifié 16ème, et la recrue Dalton Kellett (A.J. Foyt Racing), 30ème. Pour la grille de départ complète, cliquez ici. Et voyez aussi les résumés en vidéo des deux journées de qualification ci-dessous.