Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Formule E : Jean-Éric Vergne renoue avec la victoire dans les rues de Rome

Formule E : Jean-Éric Vergne renoue avec la victoire dans les rues de Rome

Samedi 10 avril 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Sam Bagnall / FIA Formula E

Crédit photo: Sam Bagnall / FIA Formula E

Le pilote français Jean-Éric Vergne a remporté ce samedi la première des deux courses du Championnat du monde de Formule E disputée dans les rues de Rome. Aux commandes de sa monoplace de l’écurie DS Techeetah, Vergne a réussi à prendre les commandes en fin d’épreuve, au détriment du Brésilien Lucas di Grassi (Audi).

La course s’est terminée sous neutralisation, avec Vergne en tête devant les deux Jaguar de Sam Bird et Mitch Evans, en raison de l’accident des deux pilotes Mercedes. En proie à des soucis mécaniques, di Grassi s’est retrouvé au ralenti. Bien qu’il se soit placé hors trajectoire, cela a surpris le Belge Stoffel Vandoorne, qui a perdu le contrôle de sa Mercedes avant d’être percuté par son coéquipier Nyck de Vries qui le suivait. La piste étant jonchée de débris, al voiture de sécurité est intervenue et l’épreuve n’a jamais pu être relancée.

Pour Vandoorne, cet événement est passé du chaud au froid ! Qualifié en pole position au terme d’un tour parfait, l’ancien champion de F2 a perdu les commandes après quelques tours, alors qu’André Lotterer (Porsche) l’a envoyé dans l’échappatoire pour lui ravir la première place. Lotterer sera pénalisé de 5 secondes pour son geste tandis que Vandoorne remonta au fil des tours, pour se retrouver troisième au moment de son erreur de pilotage en fin de course.

Le départ avait été donné derrière la voiture de sécurité, la piste étant légèrement humide. Mais la trajectoire s’est asséchée au fil des tours pour offrir une course pleine de rebondissements.

C’est la 10ème victoire de Jean-Éric Vergne en Formule E, la première cette saison. Derrière le double champion de la série et les Jaguar de Bird et Evans, on retrouve Robin Frijns (Envision Virgin) et Sébastien Buemi. Le pilote suisse offre ainsi le Top 5 à L’équipe Nissan e.dams, qui avait de bonnes chances de victoire avec le coéquipier de Buemi, Oliver Rowland. Meneur après l’accrochage entre Lotterer et Vandoorne, Rowland fut toutefois pénalisé d’un passage par la ligne des puits pour avoir brièvement utilisé plus de puissance que permis par le règlement.

On notera au passage qu’en Formule E, les règles sont ainsi faites qu’un pilote qui dépasse une fraction de seconde la limite de puissance écope d’une sanction qui le relègue quasi automatiquement en fin de peloton tandis que quelqu’un qui pousse un adversaire dans le mur est pénalisé de 5 secondes et, avec le jeu du Fan Boost et des activations des limites autorisées de puissance supplémentaire, il peut espérer refaire son retard en quelques tours.

René Rast termine 6ème. Suite à l’abandon de Lucas di Grassi, il est le seul pilote de l’équipe officielle Audi à l’arrivée, devançant Pascal Wehrlein (Porsche), Alex Lynn (Mahindra), Maximilian Günther (BMW Andretti Autosport) et Nick Cassidy (Envision Virgin). Au total, 16 des 23 pilotes au départ ont complété l’épreuve. Pour le classement complet, cliquez ici.

La capitale italienne sera le théâtre d’une seconde course de Formule E demain. Le départ est prévu à 13 heures locales (7h du matin heure du Québec).