Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Romain Grosjean fera ses débuts en série IndyCar cette saison

Romain Grosjean fera ses débuts en série IndyCar cette saison

Mercredi 3 février 2021 par Julie Bouchard
Crédit photo: WRI2

Crédit photo: WRI2

Romain Grosjean, qui a disputé 180 Grands Prix en Formule 1, se tourne désormais vers l’IndyCar. Il va effectuer ses débuts dans la série nord-américaine de monoplace à titre de pilote du Dale Coyne Racing. Grosjean sera au volant de la Dallara-Honda No.51 engagée par Dale Coyne en partenariat avec le Rick Ware Racing, une écurie connue jusqu’ici en NASCAR mais qui avait débuté son entente avec le Dale Coyne Racing l’an dernier lors de l’Indy 500.

Dans son annonce de ce matin, l’écurie américaine précise que le pilote français de 34 ans, né à Genève (Suisse), disputera toutes les courses sur circuit routier et tracés urbains, mais que sa présence lors des épreuves sur ovale, dont l’Indy 500 dont l’édition 2021 aura lieu le 30 mai prochain, demeure à confirmer.

Après une carrière de neuf ans en Formule 1, qui s'est terminée sous les yeux du monde entier qui fut témoin de son impressionnant incendie dans le premier tour du Grand Prix de Bahreïn fin novembre, Romain Grosjean, qui termine présentement la guérison de ses brûlures aux mains, a eu différentes opportunités de carrière. L’idée qu’il puisse rouler en Endurance a été évoquée brièvement mais Peugeot ne l’ayant pas recruté pour son retour en Championnat du monde (WEC), c’est vers la très compétitive série IndyCar qu’il a fixé son choix.

« Je suis très heureux de cette opportunité de courir dans la série IndyCar » a déclaré Grosjean. « J'avais différentes options devant moi pour cette saison à venir et choisir de participer à l'IndyCar était définitivement ma préférée. Cependant, je ne suis pas encore prêt à affronter les ovales ! » ajoute-t-il, avant de mentionner de manière plus générale : « L’IndyCar a des règles du jeu beaucoup plus équitables que ce à quoi j'ai été habitué dans ma carrière jusqu'à présent. Ce sera passionnant de se battre pour des podiums et de tenter de gagner à nouveau. Ma main gauche est toujours en train de guérir, mais je suis sur le point de pouvoir reprendre un volant et j’ai hâte d'entamer ce prochain chapitre de ma carrière ».

Au début de sa carrière, Grosjean a remporté sept championnats juniors, dont la série GP2 (F2 aujourd’hui), le dernier échelon avant la Formule 1, en 2011. Il a passé les quatre premières années de sa carrière en F1 avec Lotus, finissant septième au Championnat du monde des pilotes en 2013. Il a ensuite rejoint l’équipe américaine Haas F1 Team en 2016, où il a passé les cinq dernières saisons.

Grosjean est monté 10 fois sur le podium au cours de sa carrière en F1, incluant deux deuxièmes places, toutes deux décrochées en sol nord-américain (2012 à Montréal et 2013 à Austin). Tout au long de sa carrière en F1, il a aussi été critiqué pour son nombre important d’erreurs de pilotage et de sorties de route. Sur ses 50 abandons, 24 peuvent être attribués à des accrochages ou sorties de route.

« Nous parlons à Romain depuis un certain temps maintenant, avant même son accident à Bahreïn » a déclaré le propriétaire de l’équipe, Dale Coyne. « Il s’intéresse à la série IndyCar depuis plusieurs mois et nous sommes très heureux qu’il ait choisi de poursuivre sa carrière avec nous, et ravis d’accueillir un pilote avec son pedigree en Amérique, dans la série et dans notre équipe. Nous pensons qu'il sera une force avec laquelle il faudra compter dans la série » a ajouté Coyne.

Rick Ware, le partenaire de Dale Coyne, a pour sa part indiqué : « Nous sommes ravis d’entamer notre première saison complète en IndyCar avec le Dale Coyne Racing, et d’avoir un pilote du calibre de Romain Grosjean pour les épreuves sur circuit routier et tracés urbains rend le tout encore plus excitant pour nous. Nous attendons avec impatience cette saison ».

Le Français aura pour coéquipier la recrue de l’année IndyCar 2017, le Britannique (né à Dubaï) Ed Jones. Il pilotera la No.18 engagée par le Dale Coyne Racing en partenariat avec la structure Vasser-Sullivan qui évolue présentement en IMSA. Il n’est pas exclu qu’une troisième voiture soit alignée cette saison par le Dale Coyne Racing, des pourparlers ayant présentement cours avec différents pilotes pour le volant de la No.52, la seconde voiture engagée en partenariat avec Rick Ware.

Grosjean et Jones commenceront leurs essais présaison le 22 février au Barber Motorsports Park. Le circuit routier permanent de l’Alabama sera aussi le site de l'épreuve d’ouverture de la saison, le dimanche 18 avril prochain.