Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Report de 6 semaines du début de la saison 2021 pour la série IndyCar

Report de 6 semaines du début de la saison 2021 pour la série IndyCar

Mercredi 6 janvier 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Chris Owens / IndyCar

Crédit photo: Chris Owens / IndyCar

Repoussé de mars à novembre, et passant dès lors d’épreuve d’ouverture à celle de clôture de la saison 2020 de la série IndyCar, le Grand Prix de St-Petersburg, en Floride, devait retrouver cet hiver sa place comme première course de la saison.

Cependant, les restrictions de toutes sortes imposées par les politiciens un peu partout sur la planète compliquent encore fortement les déplacements et pour les organisateurs d’événements, y compris aux États-Unis, pays pourtant moins soumis aux restrictions, le défi de pouvoir présenter les courses cet hiver et au printemps est important. Pour l’IndyCar, le scénario choisi est de repousser de 6 semaines le début de la saison 2021, en faisant passer le Grand Prix de St-Petersburg de début mars à la fin avril, tandis que la course prévue au Barber Motorsports Park, en Alabama, devient la manche inaugurale.

Le GP de St-Petersburg passe ainsi du 7 mars au 25 avril. Quant à la course prévue au Barber Motorsports Park, elle devait avoir lieu le 11 avril mais elle sera décalée d’une semaine. Le dimanche 18 avril devient donc la date d’ouverture de la saison 2021 de l’IndyCar et de ses séries de la filière Road To Indy.

Les organisateurs de l’IndyCar ont confirmé le report ce matin, ce qui était attendu depuis quelques jours. Car si Barber est un circuit permanent ne réclamant pas d’aménagements spécifiques pour accueillir l’IndyCar, la ville de St-Petersburg a besoin d’un délai minimal de 6 à 7 semaines pour assembler le circuit urbain temporaire sur lequel doivent évoluer les Scott Dixon, Simon Pagenaud, Josef Newgarden et les autres pilotes d’IndyCar ainsi que les séries de soutien au programme de l’événement.

La question de l’accès aux spectateurs demeure par ailleurs d’actualité car la volonté des organisateurs locaux est de permettre aux fans d’être présents dans les estrades. Un objectif que les organisateurs de l’IndyCar comprennent mais pour lequel ils sont moins favorables à ce stade-ci. À l’image de la Formule 1, il est difficile voire impossible, pour un organisateur local de présenter son événement sans spectateurs sur le site, les pertes financières liées à l’absence de vente de billets étant trop importantes. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui pourrait bien amener à l’annulation de l’édition 2021 des Grands Prix d’Australie et du Canada ce printemps en Formule 1 et a déjà poussé les organisateurs du Grand Prix de Long Beach à décaler leur événement à l’automne (25-26 septembre), en IndyCar.

Pour revenir à la saison 2021 d’IndyCar, Barber va donc précéder d’une semaine St-Petersburg, événement lui-même suivi une semaine plus tard par le programme double sur l’ovale du Texas Motor Speedway, les 1er et 2 mai. Après une courte pause d’une semaine, l'action reprendrait ensuite au Grand Prix d'Indianapolis les 14 et 15 mai, suivi des essais, des qualifs et de la course des 500 milles d’Indianapolis, fin mai. Autant dire que les concurrents n’auront guère le temps de reprendre leur souffle avec ces 5 épreuves collées en 7 semaines !


*** Le texte original de cette nouvelle, publié à 9h00, a été mis à jour à 11h15, après confirmation des organisateurs du report de leur événement aux 24-25 avril.