Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Audi va se retirer de la Formule E au profit du Rallye-Raid Dakar… et d'un retour en Prototype !

Audi va se retirer de la Formule E au profit du Rallye-Raid Dakar… et d'un retour en Prototype !

Lundi 30 novembre 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Audi Motorsport Communications

Crédit photo: Audi Motorsport Communications

La nouvelle a de quoi surprendre mais elle a été confirmée par la marque allemande ce lundi : Audi va réorienter sa stratégie en sport automobile et, après avoir déjà annoncé quitter la série DTM à l’issue de la saison 2020, la marque va également délaisser la Formule E au terme de la saison 2021 pour se concentrer sur un nouveau défi, ses débuts en Rallye-raid au Dakar, en plus d’un retour en Endurance via la catégorie LMDh (les nouveaux prototypes bientôt admis en IMSA et aux 24 Heures du Mans).

« Audi fait face à l'un des plus grands défis du sport automobile : la marque aux quatre anneaux participera pour la première fois au célèbre Rallye-Raid Dakar en 2022 avec un prototype innovant. Le concept d'entraînement alternatif combine pour la première fois une transmission électrique avec une batterie haute tension et un convertisseur d'énergie très efficace. Le rallye-raid sera le fer de lance de l'engagement de l'usine dans le sport automobile à l'avenir » précise l’annonce officielle.

« Un engagement multiforme dans le sport automobile fait et restera une partie intégrante de la stratégie d'Audi » déclare Markus Duesmann, président du conseil d'administration et membre du conseil pour le développement technique et les lignes de produits chez Audi AG. « Le rallye le plus difficile du monde est l'étape parfaite pour cela. Après de nombreux succès internationaux dans un large éventail de catégories, Audi revient ainsi au rallye, qui a marqué le début de nos succès dans le sport automobile » ajoute-t-il.

Rappelons en effet qu’en Championnat du monde des rallyes (WRC), c’est dès 1981 qu’Audi avait innové avec la fameuse quattro, la première voiture à transmission intégrale apparue en WRC. Aujourd'hui, la transmission intégrale permanente est une norme, pas seulement pour les voitures de rallye mais dans les modèles de production que l’on conduit au quotidien sur la route.

Concernant son véhicule qui sera engagé au Dakar et sans doute dans d’autres Rallyes-raids, la marque précise : « le véhicule sera équipé d’une puissante transmission électrique. L'énergie nécessaire pour cela proviendra d'une batterie haute tension, qui peut être chargée selon les besoins pendant la conduite via un convertisseur d'énergie sous la forme d'un moteur TFSI. L'objectif est d'améliorer en permanence les performances de la transmission électrique et de la batterie dans les années à venir. L'expérience acquise dans ce processus devrait ensuite être intégrée dans le développement des futurs modèles de production électrifiés ».

Ce programme signifie par ailleurs le retrait d’Audi en Formule E à l’été prochain, au terme de la saison 2021. Depuis 2014, Audi était impliqué dans la série, d’abord dans un rôle de soutien à l’écurie privée Abt Sportsline puis, à partir de 2017 avec une implication totale de l'usine. Après six ans dans la série, l'équipe Audi Sport Abt Schaeffler totalise 43 podiums, dont douze victoires en Formule E. Avec le Brésilien Lucas di Grassi, la marque a remporté le championnat en 2017 et le titre des équipes lors de la première saison de l’équipe officielle en 2018.

« La Formule E a accompagné la phase de transformation chez Audi » déclare Markus Duesmann. « Aujourd'hui, l'électromobilité n'est plus un rêve du futur, mais du présent. C'est pourquoi nous voulons franchir une nouvelle étape dans le sport automobile électrifié en affrontant les conditions les plus extrêmes. Les nombreuses libertés techniques qu'offre le Rallye-Raid Dakar nous fournissent un laboratoire de test parfait à cet égard » précise-t-il.

Il faut noter qu’Audi pourrait demeurer présent en Formule E en fournissant sa motorisation à des écuries privées. Quant au groupe VAG dont Audi fait partie, il restera représenté dans la série des monoplaces électriques puisqu’à date il semble que la marque Porsche va rester impliquée.

Outre ce programme en rallye-Raid, les dirigeants d’Audi ont aussi ouvert la porte à leur retour en Endurance, au plus haut niveau, soit dans la catégorie LMDh. Tout d’abord sous forme de programme compétition-client, avec une implication importante attendue dans la série IMSA WeatherTech SportsCar : « la compétition en partenariat avec des équipes clientes reste le deuxième pilier majeur du futur programme de sport automobile d’Audi AG. Audi Sport Customer Racing continuera à offrir à ses clients une gamme complète de modèles, ainsi qu'un service pour les courses GT et de tourisme dans le monde entier. En outre, ce programme comprend la compétition avec l'Audi R8 LMS dans les grandes courses d'endurance comme les 24 Heures du Nürburgring et dans des séries de courses internationales telles que l'Intercontinental GT Challenge ».

Le volet LMDh est aussi abordé : « nous évaluons d'autres domaines d'activité possible dans le sport automobile international » déclare Julius Seebach, directeur général d'Audi Sport GmbH. « Ce faisant, nous avons autant à l’esprit les souhaits de nos clients que la stratégie future de l’entreprise, qui est clairement centrée sur l’électrification et la mobilité neutre en carbone. C'est pourquoi nous nous préparons intensément à entrer dans la nouvelle catégorie de prototypes LMDh avec ses courses phares que les 24 Heures de Daytona et les 24 Heures du Mans ».

À partir de demain, 1er décembre, Julius Seebach assumera la responsabilité des activités internationales de sport automobile en plus de sa fonction de directeur général d'Audi Sport GmbH. Dieter Gass, qui a occupé le poste de direction chez Audi Sport pendant près de dix ans et était coresponsable du succès sportif en tant que directeur d'Audi Motorsport de 2017 à 2020, se consacrera à de nouvelles tâches.

Pour les fans de Rallye-Raid autant que d’Endurance, cette annonce est assurément une excellente nouvelle, particulièrement pour le championnat IMSA WeatherTech SportsCar où la catégorie DPi, à laquelle va succéder le LMDh en 2022, compte présentement trois marques (Cadillac, Acura et Mazda) impliquées.