Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

GP de Toscane : Doublé Mercedes, deux drapeaux rouges et Stroll victime d’une sortie de route !

GP de Toscane : Doublé Mercedes, deux drapeaux rouges et Stroll victime d’une sortie de route !

Dimanche 13 septembre 2020 par Julie Bouchard
Crédit photo: Mercedes F1 / LAT Images

Crédit photo: Mercedes F1 / LAT Images

Pour la première, et probablement unique fois, de l’histoire du Championnat du monde de Formule 1, le sinueux circuit du Mugello a servi de théâtre à un Grand Prix ce dimanche.

Ce Grand Prix de Toscane a été une course complètement folle, interrompue à deux reprises, marquée par quelques accidents et finalement remportée par Lewis Hamilton devant son coéquipier Valtteri Bottas. Quant à la dernière marche du podium, Daniel Ricciardo (Renault) et surtout le Québécois Lance Stroll (Racing Point-Mercedes) ont longtemps semblés les mieux placés pour l’obtenir, mais une crevaison lente a envoyé Stroll dans le mur (ce qui a nécessité la seconde interruption de la course) et c’est finalement Alex Albon (Red Bull-Honda) qui décroche son premier podium après un beau dépassement sur Ricciardo en fin de course.

Si Lewis Hamilton n’a pas volé sa 90ème victoire en Grand Prix, c’est assurément son premier gain acquis dans une course arrêtée deux fois. Dès le départ, un accrochage à 4 voitures entre Romain Grosjean (Haas-Ferrari), Kimi Räikkönen (Alfa Romeo-Ferrari), Pierre Gasly (Alpha Tauri-Honda) et Max Verstappen (Red Bull-Honda) aboutissait à l’abandon des deux dernier snommés, les seuls aussi qui avaient réussi à briser le cycle des victoires Mercedes depuis le début de la saison.

La fin de la présence de la voiture de sécurité, déployée à cause de cet incident, a ensuite abouti à un spectaculaire accident lors de la relance de la course du 7ème tour. Tandis que Bottas ralentissait le peloton au point de passer la ligne de départ/arrivée en chauffant encore ses pneus, les pilotes de fond de grille eux, voyant le feu vert et la voiture de sécurité rentrée aux puits, accéléraient et, le temps de réaliser que les meneurs étaient encore au ralenti, s’empilaient les uns sur les autres !  Carlos Sainz (McLaren-Renault), Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo-Ferrari), Kevin Magnussen (Haas-Ferrari) et Nicholas Latifi, la recrue canadienne (Williams-Mercedes), ont ainsi dû renoncer après ce spectaculaire accident. Heureusement, aucune pilote n’a été blessé. Pour Latifi, il s’agit du tout premier abandon de sa carrière en F1.

Un deuxième départ arrêté fut donné de longues minutes plus tard, avant qu’une nouvelle interruption ne survienne au 45ème des 59 tours, après l'accident de Stroll. La monoplace de Lance avait endommagé le mur de pneus, qu’il fallait reconstruire, ce qui a provoqué ce nouvel arrêt. « Tout d’abord, je vais bien après ce qui a été un grand impact. Nous recherchons toujours la cause du crash. Tout s'est passé si vite, mais c'était comme une crevaison. Nous devons partir et examiner les données et en confirmer pleinement les raisons. Il y avait des gros points à aller chercher et je me rapprochais de Ricciardo pour le podium final avant l'accident, et tout était préparé pour une finale passionnante » indique Lance. Avec cet abandon, Lance Stroll de la quatrième à la sixième place au championnat des pilotes.

La dernière partie de la course fut plus calme. Albon a dépassé Ricciardo, qui a complété l’épreuve en quatrième place, devant l’unique pilote Racing Point à l’arrivée, Sergio Pérez. Lando Norris (McLaren-Renault), Daniil Kvyat (Alpha Tauri-Honda) et Charles Leclerc (Ferrari) ont complété le Top 8. Pénalisé de 5 secondes pour être entré dans les puits en coupant les limites de la piste, Räikkönen a vu sa 8ème place au fil d’arrivée se terminer en neuvième au classement final, de quoi s’intercaler entre les Ferrari puisque Sebastian Vettel a fini dixième. Ce n’était assurément pas un résultat exceptionnel pour le millième Grand Prix de la Scuderia en F1, mais au moins les deux pilotes marquent des points. Chez Ferrari, il faut savoir s'en contenter cette saison !

George Russell (Williams-Mercedes) et Romain Grosjean (Haas-Ferrari) complètent la liste des 12 pilotes qui ont complété cette course, sans marquer de point (classement complet en cliquant ici). C’est aussi la première fois cette saison qu’au moins un pilote canadien ne termine pas un Grand Prix.

Le prochain événement aura lieu dans deux semaines sur le circuit de Sotchi, en Russie. Ce devrait être la première épreuve de la saison de F1 à admettre les spectateurs sans restrictions dans les estrades (seulement 3000 avaient été admis au Mugello).