Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

IMSA : Hélio Castroneves impérial sous le déluge à Road America; déception pour Bruno Spengler en GTLM

IMSA : Hélio Castroneves impérial sous le déluge à Road America; déception pour Bruno Spengler en GTLM

Dimanche 2 août 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

Quatrième épreuve 2020 du calendrier remanié de la série IMSA WeatherTech SportsCar, la course courue ce dimanche sur le circuit de Road America, à Elkhart Lake (Wisconsin), a réservé de nombreuses surprises et permis à Hélio Castroneves et Ricky Taylor (Acura DPi/Team Penske) de remporter une première victoire dans la série depuis le 6 mai 2018 (à Mid-Ohio).

Cette course a été particulièrement intense, comme souvent dans ce championnat. Qualifiés en pole position devant leurs équipiers Juan-Pablo Montoya et Dane Cameron, Castroneves et Taylor ont eu à composer avec l’opposition des prototypes Mazda et Cadillac sitôt le drapeau vert du départ agité.

Les écarts n’ont jamais été très grands mais les changements de position ont été nombreux jusqu’à 45 minutes de l’arrivée, alors que la pluie s’invita sur le circuit. D’abord légère, elle a rapidement tourné à l’orage tropical et après que Pipo Derani (Cadillac DPi/Action Express) et quelques pilotes de GT eurent échoué dans des bacs de graviers, les officiels décidèrent d’arrêter la course. Il est vrai que la visibilité était alors nulle pour les pilotes.

Relancée avec une vingtaine de minutes à parcourir et alors que la pluie n’avait pas cessé, la course a connu un dénouement imprévu, avec des changements de position pour la victoire dans trois des quatre catégories… dans les tous derniers tours !

Le dernier tour a toutefois été parcouru sous neutralisation suite à l’accrochage des deux premiers de la classe GTLM, mais cela n’a pas changé la hiérarchie toutes-catégories et en classe prototypes DPi, alors qu’Hélio Castroneves était parvenu, avec trois tours à faire, à prendre l’ascendant sur Renger Van der Zande (Cadillac DPi du Wayne Taylor Racing).

Castroneves et Cameron l’emportent donc, devant Van der Zande et Ryan Briscoe. Le podium est complété par Pipo Derani, bien revenu après sa mésaventure, et Felipe Nasr. Très véloces sur piste sèche, les Mazda ont perdu du temps sous la pluie, Oliver Jarvis étant de plus encore en pneus lisses alors que les puits étaient fermés durant la neutralisation précédant l’arrêt de l’épreuve. Les duos Bomarito/Tincknell et Jarvis/Nunez prennent finalement les 5ème et 6ème places toutes-catégories, derrière la Cadillac DPI de Sébastien Bourdais et Joao Barbosa (JDC-Miller Motorsports).

En LMP2, le Suisse Simon Trummer menait au moment où la pluie s’est intensifiée et il a alors été contraint de faire près d’un tour complet du circuit avec un panneau publicitaire accroché à sa Oreca-Gibson suite à une sortie de route. La victoire revient Henrik Hedman et Ben Hanley, sur l'Oreca-Gibson de l'écurie Dragonspeed.

En GTLM, le seul pilote québécois inscrit, Bruno Spengler, a une fois encore réalisé un excellent début de course avec l’une des BMW M8 GTE officielles, mais, comme trop souvent, la seconde moitié de course n’a pas été à l’avantage de Bruno et son équipier Connor De Phillippi. En lutte pour un possible podium, ils ont finalement perdu 8 tours suite à la sortie de route de De Phillippi en fin de course. Ils sont donc classés derniers de leur catégorie. Aux avant-postes, l’accrochage dans le dernier tour entre la Porsche 911 RSR de Nick Tandy et la BMW M8 de John Edwards a permis aux Corvette C8.R de réaliser le doublé. La victoire revient à Antonio Garcia et Jordan Taylor, devant Oliver Gavin et Tommy Milner.

Enfin en classe GTD, les Lexus RCF GT3 de l’équipe canadienne AIM Autosport ont dominé. Cependant, sous la pluie intense des derniers tours, l’Allemand Mario Farnbacher est parvenu à dépasser les Lexus avec son Acura RSX GT3. Mais Farnbacher est parti en tête-à-queue dans le dernier tour, ce qui a redonné le premier rang à Towsend Bell. Ce dernier offre donc un nouveau gain à Lexus et à l’écurie des frères Willis. Bell et son équipier Frankie Montecalvo devancent au damier Farnbacher et Matt McMurry. La seconde Lexus, celle d'Aaron Telitz et Jack Hawksworth, est 3ème. 31 équipages étaient inscrits à cet événement et 30 ont pris le départ, l'Aston Martin Vantage GTD de Ian James et de l'Ontarien Roman de Angelis étant forfait après les qualifications.

La prochaine course IMSA WeatherTech SportsCar aura lieu dans trois semaines au Virginia International Raceway et mettra aux prises uniquement les concurrents des catégories GTLM et GTD. Les prototypes retrouveront la compétition le premier week-end de septembre, lors des 6 Heures de Road Atlanta (cette course remplacera les 6 Heures de Watkins Glen, voir notre nouvelle à ce sujet en cliquant ici).

À noter par ailleurs qu’à Elkhart Lake ce week-end, la Coupe Porsche GT3 américaine présentait ses deux premières courses de la saison 2020. Seul Canadien inscrit, l’Ontarien Jeff Kingsley (équipe Kelly Moss Road & Race) a gagné la première manche avant de finir deuxième, derrière Riley Dickinson (Moorespeed), de la seconde. 21 pilotes étaient inscrits.