Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Les débuts de la W Series en Amérique du Nord probablement reportés à 2021

Les débuts de la W Series en Amérique du Nord probablement reportés à 2021

Mardi 12 mai 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: W Series

Crédit photo: W Series

Les plans de la W Series (la série de monoplaces de type Formule 3 organisée pour des pilotes féminines uniquement) de présenter ses premières courses en Amérique du Nord en soutien des Grand Prix des États-Unis et du Mexique sont en suspens, alors que l’épreuve prévue à Austin demeure très incertaine et que les organisateurs de la Formule 1 travaillent toujours avec les équipes et les promoteurs à finaliser le calendrier de la saison 2020.

La seconde saison de W Series doit toujours présenter la majorité de ses épreuves en soutien des courses de DTM, en Europe, cette année. Mais le calendrier de DTM a bien sûr été complètement chamboulé par la pandémie de coronavirus, de sorte que les premières courses ne devraient avoir lieu qu’en juillet ou août. Pour la W Series, le report des épreuves prévues en Europe ce printemps complique grandement le projet de rouler en Amérique du Nord en octobre.

Selon la présidente de la W Series, Catherine Bond Muir, les plans pour courir en Amérique du Nord dépendent désormais des nouvelles dates du calendrier de la F1 et du DTM, ce qui rend les choses très complexes.

Les organisateurs de la W Series avaient initialement envisagé 4 dates hors d’Europe pour faire leurs débuts en soutien de Grand Prix de Formule 1 cette année, soit l’Australie, le Canada, les États-Unis et le Mexique. Melbourne, trop tôt dans la saison, et Montréal, tombant en concurrence avec un week-end de DTM initialement prévu en Suède (sur le circuit d’Anderstorp), le projet s’était recentré sur Austin et Mexico, les épreuves de l’automne.

Si la W Series reporte d’un an son expansion hors d’Europe et en soutien de Grand Prix de Formule 1, ce qui semble aujourd'hui très probable, l’idée de la voir évoluer aux Grand Prix du Canada et des États-Unis en 2021 demeure une éventualité.

Aucune pilote canadienne n'a été retenue par les organisateurs de la série pour participer à la saison 2020 et une seule avait pris part à la saison inaugurale, l'an dernier : l'Ontarienne Megan Gilkes (photo ci-cessus lors de la finale 2019 à Brands Hatch). Très inexpérimentée, elle a fini dernière au championnat. Elle a tout de même remporté une course hors-championnat, à Assen en juillet.


 

Crédit photo : W Series