Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

L’Ontarien Devlin DeFrancesco prêt à disputer le Championnat FIA de Formule 3

L’Ontarien Devlin DeFrancesco prêt à disputer le Championnat FIA de Formule 3

Mercredi 4 mars 2020 par René Fagnan
Crédit photo: devlindefrancesco.com

Crédit photo: devlindefrancesco.com

Comme les autres pilotes inscrits à la série, l’Ontarien Devlin DeFrancesco a participé cette semaine aux essais présaison du Championnat FIA de Formule 3 sur le circuit de Sakhir au Bahreïn.

Ces essais, semblables à ceux de Formule 1 récemment tenus durant six jours sur le tracé de Barcelone en Espagne, permet aux pilotes et aux équipes de F3 de se préparer à disputer la saison 2020. Par contre, contrairement à la F1, les pilotes de F3 n’ont pu tester que les pneus Pirelli de gomme médium bien que trois types soient disponibles dans cette catégorie.

Devlin DeFrancesco, qui a célébré son 20e anniversaire de naissance en janvier, est relativement peu connu ici au pays. Bébé prématuré, il est arrivé au monde à Toronto à 25 semaines et ne pesant qu’un livre, soit 454 grammes... Il a livré une rude bataille durant les premiers mois de sa vie, recevant même des derniers sacrements, jusqu’à ce qu’il soit finalement et heureusement tiré hors de danger.

Devlin était âgé de huit ans quand lui et sa famille ont déménagé en Floride. C’est à cette époque qu’il s’est intéressé au karting. Entre 2008 et 2014, il a couru en karting aux États-Unis, au Canada ainsi qu’en Italie, et a été sacré Champion canadien en classe Rotax Micro Max en 2009.

Sous l’œil de son mentor, Juan-Pablo Montoya, Devlin passe à l’automobile en 2015 en disputant le Championnat Ginetta Junior, puis il monte en monoplace l’année suivante en disputant des courses des championnats britannique, italien et allemand de F4.

En 2017, il dispute six courses du Championnat FIA de F3 et décroche une victoire en Euro Formula Open pour se classer au troisième rang au classement final. La saison suivante, il participe à quelques courses en série GP3, en F3 européenne et à deux courses en IMSA à bord d’une Oreca-Gibson de l’équipe JDC-Miller Motorsports.

L’an dernier, Devlin a couru en Championnat d’Europe de F3 et a disputé une course d’IMSA au volant d’une Cadillac de JDC-Miller Motorsports. Pour terminer, cet hiver, il a disputé le Championnat d’Asie de F3 “certified by the FIA” où il a récolté trois podiums et une 7e place au final.

Cette année, le Canadien va disputer une deuxième saison en Formule 3 avec l’écurie Trident Motorsport dirigée par Maurizio Salvadori. Il y affrontera plusieurs pilotes talentueux, incluant certains qui portent un nom bien connu comme Enzo Fittipaldi, petit-fils d’Emerson et frère de Pietro, Jack Doohan, fils de Mick Doohan (5 fois champion moto 500cc), Matteo Nannini, neveu d’Alessandro Nannini, David Schumacher, fils de Ralf Schumacher et une certaine Sophia Flörsch, Allemande de 19 ans, mieux connue pour s’être fracturé la colonne vertébrale lors d’un accident hyper spectaculaire survenu au GP de Macao en 2018.

Une monoplace de F3 est une véritable mini F1 avec une coque en carbone fabriquée par Dallara munie d’un Halo de protection, et propulsée par un moteur V6 Mecachrome de 3,4 litres qui produit 380 chevaux à 8000 tours-minute.

Au terme de la première journée d’essais présaison, présentée dimanche, DeFrancesco était en tête du classement avec le meilleur chrono. Lors de la deuxième journée, il s’est classé au 10e rang tandis que lors de la troisième et dernière journée, il a réalisé le 14e meilleur temps en avant-midi avant de se classer 30e et dernier en après-midi.

La première manche de la saison, qui présentera deux courses, aura lieu du 20 au 22 mars sur le circuit international de Bahreïn.