Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

5 choses à savoir sur… le Thermal Club ! (+vidéo)

5 choses à savoir sur… le Thermal Club ! (+vidéo)

Vendredi 7 février 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: Éliane Gilain

Crédit photo: Éliane Gilain

Avez-vous déjà entendu parler du Thermal Club ? Il s’agit du nirvana pour les enthousiastes de sport automobile et voitures exotiques. Ce club privé, à environ 30 minutes de Palm Springs (Californie), au flanc des montagnes Santa Rosa, offre plusieurs pistes modifiables aux membres.

Oui, seulement aux membres. Vous ne pouvez pas tout simplement vous pointer avec votre voiture pour une journée de lapping. Il faut avoir déposé une somme considérable pour pouvoir rouler sur les quelques tracés que propose ce complexe californien. Mais peut-êre que le concept vous dit tout de même quelque chose... En effet, plus près de la frontière canadienne se trouve, dans l’état de New York, le Monticello Club, qui existe depuis plus longtemps que le Thermal Club et est une piste exclusive pour les hommes et femmes riches voulant faire rouler leurs bagnoles sur un tracé non loin de la ville de New York.

Cependant, le Thermal Club propose cet hiver un événement de la série régionale World Challenge (SRO Motorsports Group) pour voitures GT et Touring Car. Il nous a donc semblé utile de vous présenter 5 choses à savoir sur le Thermal Club...

1. Histoire : Le Thermal Club a ouvert ses portes en 2012. Cependant, même en 2020, il s’agit toujours d’un projet non complété alors qu’il reste beaucoup de terrains vacants autour du tracé. Le projet a été financé par le magnat des stations-service Tim Rogers. Il avait déjà injecté 75 millions de dollars dans le projet, et il prévoyait qu’il allait y mettre 50 millions de plus pour le mener à terme. Il a été aidé par Mike Meldman, un professionnel de l’immobilier.

2. Être membre : le Thermal Club est un terrain de jeu pour gens extrêmement riches. Pour devenir membre, il faut débourser 85 500$ US, puis 19 200$ annuellement. Par la suite, les membres sont encouragés à construire une villa en bord de piste. Ils peuvent choisir parmi 5 options de villas qui s’approchent toutes du million de dollars, en plus du coût du terrain qui est entre 500 000$ et 800 00$. En tout, le complexe compte 300 terrains pour les villas. Toutefois, l’endroit n’est pas zoné résidentiel. Dès lors, les villas sont plutôt des aires où se tenir la journée puisque les membres ne peuvent y dormir. Les membres ont également accès à un aéroport privé près de la piste, un mini putt proche du club-house principal, une salle de massage, des restaurants haut de gamme, un garage de performance, et bien plus.

3. Voitures en piste : Bien que les villas privées soient des garages, puisque le rez-de-chaussée est entièrement dédié à un espace pour les voitures de course, il y a également un très gros garage attenant au complexe. Bien entendu, plusieurs voitures exotiques rares et anciennes s’y trouvent. Lors de notre passage sur le site, nous avons notamment aperçu la Formule 1, modèle 2006, de Kimi Räikonnen. Il était alors avec McLaren-Mercedes et avait fini 5ème au championnat des pilotes. Il s’agit également de sa toute dernière présence avec McLaren avant de passer chez Ferrari... Sur la piste, vous pouvez retrouver les habituelles GT4 et GT3, mais ce qui est vraiment impressionnant, outre la Formule 1 décrite plus haut, ce sont les Audi R8 LMS GT2 et la Porsche GT2 RS qui développent respectivement 640 chevaux et 700 chevaux. Vous imaginez que ce n’est pas tout à fait des pilotes professionnels au volant de ces bolides, mais il est tout de même agréable de les voir en piste.

4. SRO ce week-end : Cette fin de semaine, il s’agit de la dernière épreuve du SRO Winter Invitational, une série de trois événements prenant place en décembre, janvier et février. Parmi les équipes canadiennes présentes, ST Racing, avec comme pilote Samantha Tan, ainsi que Compass avec le propriétaire torontois Karl Thompson aux commandes de sa McLaren 570s GT4 que Kuno Wittmer pilotait avec Paul Holton l’an dernier en IMSA Michelin Pilot Challenge.

5. Complexe :  C’est Alan Wilson qui a dessiné les multiples tracés. Si ce nom vous dit quelque chose, c’est parce que c’est lui qui a dessiné la piste Calabogie Motorsports Park, en Ontario, entre autres. Trois pistes principales s’y trouvent; le Desert Circuit, le North Palm Circuit et le South Palm Circuit. Toutes sont des tracés variants de 1,2 mille à 1,8 mille. Cependant, 20 configurations différentes peuvent être faites. Le complexe compte une zone pour de la drift, une zone tout terrain et l’école de Performance BMW. Chaque tracé compte ses paddocks avec des espaces à l’ombre et des zones privées avec divans. Il y a également une station-service et plusieurs bâtiments, dont le centre principal qui est évidemment construit de façon moderne et luxueuse.

Un site qui vaut assurément le détour et que nous vous proposons aussi de découvrir en vidéo, ci-dessous...