Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Mikaël Grenier de retour en série GT World Challenge Europe en 2020

Mikaël Grenier de retour en série GT World Challenge Europe en 2020

Vendredi 20 décembre 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Sébastien Krings

Crédit photo: Sébastien Krings

Mikaël Grenier, pilote québécois évoluant sur la scène internationale d’Endurance depuis quelques années, a été sacré vice-champion au terme de la saison 2019 de l'International GT Open, une série de courses réservées aux GT3 et disputée en Europe. C’est au volant d’une Lamborghini Huracan GT3 que Norbert Siedler et lui ont permis à Emil Frey Racing de remporter aussi le titre des équipes alors que la voiture sœur, pilotée par Giacomo Altoè et Albert Costa, a gagné le titre ultime.
 
L’écurie suisse disputera en 2020 une seconde saison avec ses deux Lamborghini GT3, mais cette fois-ci ce sera en GT World Challenge Europe, la série gérée par SRO Motorsports. En fait, ce sera un retour pour Grenier ainsi que l’écurie, qui avaient effectué une saison complète dans cette série il y a deux ans avec l'ancienne Jaguar GT3.
 
« Je suis très heureux d’être de retour dans cette série car nous voulions aller rouler en GT World Challenge » déclare Mikaël. « Ce sera une saison très difficile car le niveau est très élevé, surtout dans la classe Pro dans laquelle nous aller graduer après avoir évolué en classe Argent il y a deux ans » ajoute-t-il. Grenier et Norbert Siedler effectueront le championnat Sprint ainsi que le championnat Endurance, et seront accompagné de Ricardo Feller lors des manches dites Endurance. « Je suis heureux de la stabilité dans l'équipe et bien sûr d’être de retour au sein d'une structure que je connais » précise Mikaël.
 
« J’ai fait les 24 Heures de Spa-Francorchamps à deux reprises, avec la Jaguar ainsi que la Lamborghini il y a quelques années, alors ce n’est pas un territoire inconnu » explique-t-il encore, « toutefois, nous avons beaucoup de pression car Lamborghini n’a jamais remporté les 24 Heures. Gagner cette course serait une excellente preuve des capacités de cette voiture à gagner des courses de longue durée, comme c'ets déjà arrivé aux 24 Heures de Daytona ».
 
Si les 24 Heures de Spa et la plupart des tracés au calendrier ne sont pas inconnus de Grenier, il visitera cependant trois nouveaux circuits : « je n’ai jamais roulé à Brands Hatch, Zandvoort et Budapest, ça risque d’être intéressant ! D’autant plus que nous devrons nous habituer à de nouveaux pneus. Nous avons fait des essais en novembre avec les Pirelli qui sont les pneus officiels en World Challenge, et nous avons encore du pain sur la planche. Par contre, nous avons 10 jours d’essais avant le début de la saison, alors je suis confiant » indique t-il.
 
La seconde Lamborghini de l'équipe sera de nouveau pilotée par Giacomo Altoè et Albert Costa, avec l'ajout de Franck Perera lors des courses d'Endurance. La rivalité entre les coéquipiers, vue à quelques reprises cette année en International GT Open, devrait donc se poursuivre en 2020.
 
En plus de ce programme, Mikaël Grenier pourrait également piloter aux côtés de Kenny Habul la Mercedes AMG GT3 de l’écurie SunEnergy 1 en International GT Challenge. Toutefois, rien n’est concrétisé de ce côté. « J’ai un gros calendrier de courses en 2020 avec le championnat Sprint et d’Endurance en GT World Challenge, alors je dois me concentrer là-dessus en priorité. Mais bien entendu, je ne dis pas non si l’opportunité de faire d'autres courses qui n'entrent pas en conflit d'horaire avec ce programme se présente ! » conclut-il.