Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Nicholas Latifi confirmé par l'équipe Williams; deux pilotes canadiens sur la grille de départ la saison prochaine !

Nicholas Latifi confirmé par l'équipe Williams; deux pilotes canadiens sur la grille de départ la saison prochaine !

Jeudi 28 novembre 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Williams Racing

Crédit photo: Williams Racing

La rumeur n’en était plus vraiment une tant les signes annonciateurs étaient nombreux sur la présence d’un second pilote canadien sur les grilles de départ en Formule 1 la saison prochaine. Le tout a été confirmé aujourd’hui dans le cadre du dernier Grand Prix de la saison de Formule 1, à Abou Dhabi. ROKiT Williams Racing a donc annoncé que Nicholas Latifi complétera la liste des pilotes de l’équipe pour 2020, aux côtés de George Russell. Il remplacera Robert Kubica dont il se dit qu’il pourrait s’en aller en série DTM.

Latifi complète ainsi la liste des 20 pilotes qui disputeront la saison 2020. Probable vice-champion de Formule 2 cette saison, Nicholas a impressionné les dirigeants de Williams en tant que pilote de réserve cette année, en menant notamment plusieurs tests et en prenant part à six sessions d’essais libres le vendredi matin, la première étant en juin dernier au Grand Prix du Canada, sur le circuit Gilles-Villeneuve. Le pilote torontois, né à Montréal et âgé désormais de 24 ans, s’est pleinement intégré à son rôle au sein de l’équipe britannique, qu’il avait rejoint fin 2018 après une saison passée comme pilote de réserve chez Force India (aujourd’hui Racing Point).

S’il n’est un secret pour personne que Nicholas Latifi apporte beaucoup d’argent à l’équipe Williams pour s’assurer de ce volant, il convient de rappeler que le Canadien a connu une carrière couronnée de succès dans les formules de développement, remportant plusieurs courses en FIA Formule 2 et se battant pour le titre 2019 durant une bonne partie de la saison. Il occupe actuellement la deuxième place avant la finale de la saison, qui aura justement lieu ce week-end en soutien de la F1, à Abou Dhabi. Auparavant, il avait participé aux championnats européens de Formule Renault 3.5 et de Formule 3.

« Je suis ravi de devenir pilote de Grand Prix » a indiqué Nicholas, avant d’ajouter suite à cette annonce officielle : « J'ai beaucoup aimé travailler avec l'équipe cette année, en l'aidant dans le développement de la voiture et en progressant dans mon travail avec les ingénieurs partout où je peux, sur les pistes et à l'usine. Je suis impatient de devenir pilote titulaire de l'équipe et de faire mes débuts en Formule 1 au Grand Prix d'Australie en 2020 ».

Claire Williams, directrice adjointe de l'équipe, a de son côté indiqué : « Je suis ravie d’annoncer que Nicholas assumera le rôle de pilote de course avec George en 2020. Tous les membres de Williams ont été extrêmement impressionnés par ce qu’il a réalisé cette année en Formule 2, ainsi que par son engagement envers l'équipe et le travail qu'il a accompli dans l’ombre des pilotes titulaires. Nicholas est devenu un membre respecté de l’équipe Williams, et nous sommes impatients de le voir assumer ce nouveau rôle, alors que nous cherchons à nous frayer un chemin vers le milieu de peloton ».

Au bout de 7 décennies d’attente, le Canada aura donc deux pilotes à temps plein en Formule 1. Pour le promoteur du Grand Prix du Canada François Dumontier, c’est évidemment plus que satisfaisant. Comme il l’indique dans sa chronique que vous pourrez découvrir dans la prochaine édition du magazine Pole-Position (disponible à compter de mardi) : « Au fil des années, j’ai eu le plaisir de faire connaissance avec la famille Latifi. Les parents peuvent être fiers de leur fils intelligent, sérieux, appliqué, généreux, du type que les amateurs vont apprendre à connaître et à apprécier ».

Williams vit présentement les pires saisons de son histoire, l’écurie anglaise, au palmarès prestigieux, étant dernière au championnat des manufacturiers. Malgré le moteur Mercedes qui équipe ses monoplaces, l’absence de moyens financiers l’a empêché de développer correctement sa monoplace 2019, qui est très loin de toutes les autres équipes en termes de performances. Le défi de Nicholas Latifi sera donc de taille l’an prochain. Si lui et George Russell parviennent à hisser Williams au niveau d’équipes comme Haas, Alfa Romeo ou encore Toro Rosso, voire l’équipe Racing Point de Lance Stroll, ce serait déjà un exploit.