Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

5 choses à savoir sur… la nouvelle saison de Formule E !

5 choses à savoir sur… la nouvelle saison de Formule E !

Vendredi 22 novembre 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: FIA Formula E

Crédit photo: FIA Formula E

Championnat plutôt récent, la Formule E existe depuis 2014 et a changé bien des choses dans le sport automobile. Pour le mieux ou pour le pire, c’est une opinion partagée puisque beaucoup soulignent l’effort de la série de courir avec des voitures non polluantes (au niveau de la motorisation de ses véhicules de compétition) qui attire des spectateurs dans les grandes métropoles et qui génère du tourisme. D’autres posent un regard sur les installations qui sont toutes alimentées par des génératrices à essence, ainsi que sur le transport des voitures qui est fait par bateau ou avion…
 
Mais la Formule E, ce n,est aps seulement un grand coup de marketing des manufacturiers impliqués. Ce championnat a réussi a attirer au fil du temps des manufacturiers de première importance, tels Audi, BMW, Mercedes, Nissan et Porsche, et des pilotes de renom comme Felipe Massa, Lucas di Grassi, Jean-Éric Vergne et bien d'autres.
 
1. Histoire... La Formule E est née d’une discussion à un souper dans un restaurant parisien en 2011, où l’idée d’une série de monoplaces électriques a été lancée, puis écrite à l’endos d’une serviette pour ne pas oublier les détails ! C’est l’homme d’affaires espagnol Alejandro Agag, aidé par le président de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), Jean Todt, qui ont fait naître cette série qui a pour but de démontrer le potentiel de la mobilité durable. En 2014, la première course de Formule E prenait place à Pékin, en Chine.

2. La Formule 1 impliquée en Formule E... La première structure technique de F1 impliquée dans la série fut Williams Advanced Engineering, à titre dea compagnie fournissant les batteries utilisées par tout le peloton lors des 4 premières saisons. En 2018, à la fin de la saison 4, c’est McLaren Applied Technologies qui a repris le mandat qui s’étale jusqu’à la fin de la saison 2020 qui vient de débuter aujourd'hui. C’est aussi en 2018 que la Formule E ''Gen2'' a été introduite, éliminant le besoin de changer de voiture à mi-course. En effet, la batterie conçue par McLaren est assez puissante pour permettre aux pilotes de réaliser toute l’épreuve à bord de la même monoplace.
 
3. Pourquoi des circuits en ville ?... Plusieurs raisons existent pour justifier le fait que la Formule E ne visite que des circuits urbains, à l’exception du Mexique où les pilotes empruntent une partie du circuit de Formule 1. L’une des raisons principales est que la Formule E est une voiture lente. Lors des essais à Donington Park, elle n’était guère plus rapide qu’une Formule 1600. Donc, pour éviter une mauvaise presse et trop de comparaison avec la Formule 1 (ce que les gens font de toute façon) ou même F2 et F3, les dirigeants de la série ont opté pour des circuits en ville, de sorte qu’aucune comparaison ne puisse être faite. De plus, c'est un moyen d’attirer une nouvelle base de fans avec ces courses en plein cœur de métropoles. Est-ce un modèle qui fonctionne ? Dans certains cas oui, mais dans d’autres non. Il est difficile d’ignorer les gradins à moitié remplis lors de certaines courses…

4. Le Fanboost... Bien que plusieurs séries font participer leurs fans en leur demandant de voter pour le meilleur pilote de la course (comme on le voit en Formule 1), la Formule E pousse la note en faisant participer les fans au sort de la course même. En effet, avec le Fanboost, le pilote ayant le plus de votes aura droit à un surplus d'énergie durant l’épreuve, pendant une période limitée. Les fans peuvent commencer à voter six jours avant la course, et jusqu’à 15 minutes après le départ. Ceci est une façon de faire participer les équipes sur les réseaux sociaux. Puisqu’une poussée d’énergie pourrait tout changer lors d'un dépassement, les équipes ont intérêt à avoir des activations intéressantes sur les réseaux sociaux pour bien correspondre avec leur communauté et leur demander d’aller voter.

5. La saison 2019/2020 a débuté aujourd'hui !... Cette saison marque la deuxième année des voitures "Gen 2". C'est un programme double, composé d'une épreuve ce vendredi et la seconde demain, qui entame les activités. Celui-ci a lieu à Diriyah, en Arabie Saoudite. Sam Bird, qui évolue dans la série depuis le tout début avec l'équipe Virgin, a signé la première victoire de la saison ce matin. En deuxième position, André Lotterer a offert un podium à Porsche pour ses débuts dans la série. Lotterer a été suivi au damier par Stoffel Vandoorne, ex-pilote de Formule 1 qui évolue maintenant chez Mercedes, Oliver Rowland (Nissan), Robin Frijns (Virigin) et Nyck de Vries (Mercedes), le tout récent champion de Formule 2. Recruté par Mercedes aux côtés de Vandoorne, de Vries disputera toute la saison.
 
La seconde course aura lieu demain. La finale de la saison sera présentée à Londres au lieu de New York, en juillet, et sera le second double programme. Le ePrix de Séoul, en Corée du Sud, en sera à sa première édition, tout comme le ePrix de Jakarta, en Indonésie. Par rapport à la saison dernière, les Formule E ne retourneront pas à Monaco ni en Suisse. L’épreuve de Hong Kong a elle été remplacée par le ePrix de Marrakech (Maroc), qui effectue ainsi son retour au calendrier, en raison des tensions politiques qui secouent présentement la mégalopole chinoise.

Présentation complète de cette saison 2019/2020 de Formule E dans la nouvelle édition du magazine Pole-Position, qui paraîtra le 3 décembre...