Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Timmy Hansen couronné champion du monde 2019 de Rallycross ! (+ vidéo)

Timmy Hansen couronné champion du monde 2019 de Rallycross ! (+ vidéo)

Dimanche 10 novembre 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: FIA World Rallycross

Crédit photo: FIA World Rallycross

Le Championnat du monde de Rallycross (WRX) a couronné ce dimanche son champion 2019 : le Suédois Timmy Hansen, aux commandes de sa Peugeot 208 de l’écurie familiale. Il a toutefois fallu attendre les derniers instants de la finale de la saison, disputée sur le circuit de Killarney, au Cap en Afrique du Sud, et même un peu après l’arrivée pour voir Hansen être officiellement couronné !

En effet, Hansen et son principal adversaire pour le titre, le Norvégien Andreas Bakkerud (Audi S1) se sont accrochés durant la finale, les deux pilotes partant en tête-à-queue suite à l’incident. Si Bakkerud ne perdit qu’un minimum de temps, Hansen lui, croyait avoir tout perdu mais il parvint à terminer 4ème, son frère Kevin demeurant dans son sillage sans tenter une attaque.

Le Finlandais Niclas Grönholm (Hyundai i20) a remporté la course, devant Bakkerud et Timur Tymerzyanov (Hyundai i20). 4àme devant son frère Kevin tandis que Timo Scheider (Seat Ibiza) avait abandonné à mi-course, Timmy Hansen a ainsi marqué 3 points de plus tandis que Bakkerud en inscrivait 5… De quoi amener les deux pilotes au même nombre d’unités au terme de la saison.

Mais Timmy Hansen a gagné 4 courses cette année tandis qu’Andreas Bakkerud ne s’est imposé qu’une fois, au Grand Prix de Trois-Rivières en août dernier. Hansen est donc déclaré champion grâce à son plus grand nombre de victoires !

Bakkerud est vice-champion, devant Kevin Hansen, Niclas Grönholm, Timur Timerzyanov et Janis Baumanis. Au total, 39 pilotes ont pris part à la saison. Un nombre respectable mais qui masque la moyenne réelle d’inscrits par événement, guère supérieure à 15, ce qui témoigne de la baisse d’intérêt de la série depuis le retrait des trois manufacturiers impliqués (VW, Peugeot et Audi) fin 2018.

Si la discipline demeure spectaculaire, on se demande encore pourquoi le promoteur du championnat, la compagnie IMG, s’obstine à remplacer les sites traditionnels de rallycross par des pistes aménagées, généralement sans trop de réussite, sur des parties de circuits de Formule 1.

Les coûts ont aussi fortement augmenté, ce qui a pour conséquence de voir disparaître année après année des concurrents tandis que les tracés les plus intéressants pour les passionnés de la série se font plus rares, hormis dans les pays scandinaves. Trois-Rivières est le dernier en date à disparaître, alors que le WRX ne sera pas de retour au GP3R l’an prochain, mais on pourrait citer aussi Lydden Hill en Angleterre, remplacé par Silverstone, ou, pire encore, en Belgique, où le magnifique et convivial circuit de Mettet a cédé sa place à Spa-Francorchamps, où l’on a rasé les estrades au pied du célèbre Raidillon pour bâtir un semblant de piste peu en rapport avec les réalités d’un vrai tracé de rallycross.

L’an prochain, le WRX proposera 10 ou 11 événements, dont une petite moitié sur des circuits temporaires. Aucune épreuve n’est prévue sur le continent américain.


* En vidéo ci-dessous, revivez cette ultime finale de la saison 2019, disputée aujourd'hui en Afrique du Sud...