Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

5 choses à savoir sur… Le temple de Monza !

5 choses à savoir sur… Le temple de Monza !

Vendredi 6 septembre 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Scuderia Ferrari

Crédit photo: Scuderia Ferrari

C’est le Grand Prix d’Italie de Formule 1 ce week-end, sur le circuit mythique de Monza, au nord du pays (banlieue de Milan). Il s’agit toujours d’un événement convoité par les fans, spécialement de Ferrari, qui sont au cœur de la fête et parmi les plus passionnés au monde.
 
Tandis que sur piste humide Charles Leclerc (Ferrari) décrochait le meilleur chrono lors des deux séances d'essais libres ce vendredi (Lance Stroll s'est classé 12ème puis 15ème), voici 5 choses à retenir sur Monza, surnommé le Temple de la vitesse, et ce Grand Prix d’Italie...
 
1. Il s’agit de l’une des pistes les plus vieilles au monde
 
La piste de Monza a été construite en 1922, devenant le troisième complexe permanent de sport automobile au monde, après Brooklands et Indianapolis. Le tracé italien a accueilli la Formule 1 depuis les débuts de la série en 1950, ne perdant sa place au profit d'Imola q'une seule fois (1980). La piste a officiellement ouvert ses portes le 3 septembre 1922 et le deuxième Grand Prix d’Italie y a été disputé une semaine plus tard, le 10 septembre 1922.
 
2. La piste ovale

Ce qui fait a longtemps fait la renommée du tracé italien, c’est la combinaison du circuit routier et de la piste ovale, appelée anneau de vitesse. Avec une dénivellation incomparable, cette piste à elle seule de 4,250 kilomètres a été construite en 1954, rejoignant le circuit de 5,750 kilomètres, pour créer un super-circuit de 10 kilomètres. Les Formule 1 ont utilisé ce long tracé en 1955, 1956, 1960 et 1961.
 
Toutefois, l'accident de Wolfgang von Trips, le pilote allemand et 15 spectateurs décédant lors de l'édition de 1961, est venu mettre un terme à l’utilisation de la section ovale, bien que l’accident ne s'était pas produit sur la partie ovale du tracé. Mais la combinaison des deux pistes, délimitées par de simples cones dans la très large section de la ligne de départ/arrivée, entrainait des vitesses moyennes au tour beaucoup trop élevées pour l'époque. La piste ovale a tout de même encore été utilisée pour différentes compétitions nationales et internationales jusqu'en 1969. le dernier événement l'ayant utilisée fut les 1000 km de Monza. Certaines sections de l'ovale n'ont pas été démantelées, mais elles est en état pitoyable et ne sont utilisées que pour des activations de manufacturiers ou tournages publicitaires.
 
3. Les tifosi
 
Les fans italiens, dits tifosi, sont probablement parmi les plus passionnés de sport automobile… et plus encore de Ferrari ! À Montréal, lors du Grand Prix de F1, la communauté italienne rugit et s’emballe toujours. Ce n’est qu’une petite illustration de la fête qui se déroule à Monza. Autrefois, les pilotes avaient beaucoup de difficulté à circuler, entrer et surtout sortir le dimanche soir du site ! Aujourd'hui encore, les fans tentent tous de les aprocher. Le traitement royal est évidemment réservé aux pilotes et aux membres de l’écurie Ferrari.
 
4. Il y a 40 ans, le 9 septembre 1979
 
Il y aura très exactement 40 ans ce lundi, Jody Scheckter et Gilles Villeneuve écrivaient une page de l’histoire de la Scuderia Ferrari, en terminant premier et deuxième du Grand Prix d'Italie tenu à Monza, offrant du même coup le championnat des constructeurs 1979 à Ferrari. Scheckter devint du même coup champion du monde des pilotes, et Villeneuve allait devenir vice-champion cette même saison. Les tifosi allaient devoir attendre 21 ans et Michael Schumacher pour retrouver un pilote de la Scuderia champion du monde en F1 !
 
Lors du Grand Prix d’Italie 1979, les fans avaient envahi le circuit après l’épreuve, célébrant le triomphe de Ferrari. Pour commémorer cette course historique, Jody Scheckter, par ailleurs le seul pilote sud-africain à avoir jamais été champion du monde, sera au volant de son ancienne voiture, la 312 T4 numéro 11, lors des trois jours du Grand Prix. Aujourd'hui, demain et dimanche, il retrouve ainsi sa monoplace de 1979... et la combinaison de 1979 dont Scheckter se disait fier ce matin d'entrer encore dedans !
 
5. Les attractions autour de la piste… et la nourriture !
 
Le circuit de Monza est situé à l'intérieur d'un immense parc public en banlieue de Milan, l’une des plus grosses villes d’Italie et sa capitale économique. Il s’agit donc d’un endroit parfait pour le tourisme. Pour Daniel Ricciardo (Renault), ce qui rend le Grand Prix d’Italie aussi spécial, après les fans, c’est la pizza !
 
Le pilote australien affirme que la meilleure pizza au monde, du moins à son goût, se trouve à Monza. L’an dernier, il avait mangé 7 pizzas en 4 jours… Il doit donc suivre une diète avant le Grand Prix d’Italie pour pouvoir se permettre de manger autant ! Chose certaine, l'Italie est probablement le pays où l'on mange le mieux au monde dès lors il ets normal que les membres du Grand Cirque de la F1 en profitent le temps de ce week-end.