Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Des Québécois parmi les plus rapides à Daytona, en série ChampCar Endurance !

Des Québécois parmi les plus rapides à Daytona, en série ChampCar Endurance !

Mardi 16 avril 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Team Octane

Crédit photo: Team Octane

Non, ce n’était pas les 24 Heures de Daytona le week-end dernier, mais bien les 14 Heures de Daytona en série ChampCar Endurance ! Deux Mini Cooper orange, bien connues sur les pistes du Québec ces dernières années pour leurs participations en Tourisme canadien (CTCC) et occasionnellement en SPC, étaient en piste au Daytona International Speedway lors de cette épreuve regroupant pas moins de 127 équipages sur le circuit routier !
 
Multiple champion CTCC, Michel Sallenbach était l’un des pilotes de la voiture No.348 avec pour coéquipiers Paul Gravel, Éric Laporte et P.A.Gosselin. Tous ces pilotes se sont directement lancés en course, sans essais ni qualification. « Nous ne savions pas comment rouler à Daytona, c’était notre première fois. Mais à 9h du matin, le drapeau vert a été donné et nous sommes partis » a commenté Sallenbach.
 
Les équipiers de la voiture No348 partaient en 40ème position après un tirage au sort. « Ça nous a pris quelques tours pour prendre nos repères. Au début de la course il y avait évidemment beaucoup de trafic mai après 30 minutes ça s’est placé. Nous étions dans le Top 10 côté vitesse, parmi toutes les voitures en piste. Mais nous avons eu deux pannes sèches pendant l’épreuve, ce qui nous a beaucoup affecté » indique le piltoe de Roxton Pond. Cet équipage a terminé en 11ème place toutes catégories confondues, et en 4ème dans la classe EC. « Rouler à Daytona est très impressionnant, surtout quand tu sors de l’ovale pour te diriger vers le premier virage, c’est une très belle expérience » a conclu Michel Sallenbach.
 
Pour la seconde Mini Cooper, c’était un équipage composé d'Alain Lauzière, Sylvain Laporte, Crystel Charest et Ian Madden qui était inscrit. L’épreuve s’est mieux déroulée pour eux qui ont terminé 2ème dans la classe EC et 5ème au classement général. L’équipe a toutefois reçu une pénalité pour dépassement de l’un de ses pilotes durant une neutralisation. La voiture a ainsi dû s’arrêter aux puits 5 minutes. Sans cette pénalité, les pilotes avouaient qu'ils auraient pu se battre pour la victoire.

La victoire toutes-catégories est revenue à l'équipe CMD Motorsports, qui engageait une Acura Integra.
 
Pour Michel Sallenbach, le prochain aura lieu le mois prochain à Watkins Glen, une piste qu’il connait déjà. Ce sera l’occasion de deux épreuves de 7 heures, toujours en série ChampCar Endurance, où il visera la victoire. Par la suite, il se rendra au Portugal pour une épreuve dans la série Hankook 24 Heures, série gérée par le groupe hollandais Creventic, où il compte déjà une participation, à Austin l’an dernier. Il nous a confié qu'il serait peut-être aussi au Grand Prix de Trois-Rivières mi-août, pour sa seule épreuve 2019 en CTCC, avant de se rendre à Barcelone à la fin août et ensuite au Texas pour reprendre le volant de la Peugeot 308 TCR dans la série Hankook 24 Heures.