Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Formule 2 à Bahreïn : Nouveau podium pour Nicholas Latifi et premier Top 6 pour Mick Schumacher

Formule 2 à Bahreïn : Nouveau podium pour Nicholas Latifi et premier Top 6 pour Mick Schumacher

Dimanche 31 mars 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Joe Portlock / FIA F2

Crédit photo: Joe Portlock / FIA F2

Présentée ce matin en soutien du Grand Prix de Bahreïn de Formule 1, la deuxième épreuve de la saison 2019 du Championnat de Formule 2 a été marquée par la victoire de l’Italien Luca Ghiotto, qui a déjoué les pilotes de l’équipe DAMS (le Canadien Nicholas Latifi et le Brésilien Sergio Sette Câmara) dans les derniers tours pour décrocher la victoire.

Disputée en format dit Sprint, c’est-à-dire sans arrêt aux puits obligatoire pour changement de pneus, la course du dimanche en Formule 2 voit généralement les pilotes souffrir quelque peu de l’usure de leurs gommes en fin de course. Mais aujourd’hui à Bahreïn, Ghiotto a opté pour une stratégie quelque peu différente en décidant de faire changer ses pneus pendant la course. Reparti en seconde moitié de peloton mais avec des gommes neuves, il a réussi à remonter aux avant-postes et, pendant que les pilotes DAMS se battaient avec des pneus usés sur ce tracé poussiéreux, Ghiotto a réussi à reprendre l'avantage sur Latifi puis Sette Câmara.

Au départ, c’est Mick Schumacher qui partait en pole position, en vertu de sa 8èeme place à l’arrivée de la course d’hier (on inverse le classement des 8 premiers de la course du samedi pour former la grille de départ de celle du dimanche en F2). Le débutant allemand a fermé la porte à Jack Aitken et Nyck de Vries au premier virage, pour conserver la commande. Mais rapidement, les trois pilotes vedettes de la course d’hier, partis 6ème (Sette Câmara), 7ème (Ghiotto) et 8ème (Latifi) prenaient le contrôle de l’épreuve. Cela a duré jusqu’au 12ème tour, moment où Ghiotto, alors solide meneur, décidait de rentrer aux puits changer de pneus, laissant les coéquipiers de l’équipe DAMS seuls aux premières places.

Ghiotto n’a pas été le seul à parier sur la stratégie d’un arrêt aux puits, Juan-Manuel Correa et Nobuharu Matsushita ont été les premiers à le faire, dès le 8ème des 23 tours que comptait l’épreuve.

Reparti 13ème, Ghiotto avait dépassé 10 concurrents 8 tours plus tard ! À 4 tours de la fin, il dépassa Mick Schumacher. Le fils de Michael Schumacher s’est battu tout au long de la course avec De Vries et Louis Delétraz, avant de devoir céder 2 places en fin de course, ayant trop usé ses pneumatiques. Néanmoins, c’est un premier Top 6 prometteur pour Schumacher, à l’occasion de son tout premier week-end en F2 en carrière.

Ghiotto lui, dépassa Latifi pour la 2ème place à 2 tours de la fin, avant de faire de même avec Sette Câmara à l’avant-dernier tour, pour filer vers la victoire. L’ordre à l’arrivée est donc Ghiotto premier devant Sette Câmara, Latifi, Guanyu Zhou (le coéquipier de Ghiotto chez UNI-Virtuosi Racing), Delétraz, Schumacher, de Vries, Jordan King, Anthoine Hubert et Sean Gelael, coéquipier de Schumacher chez Prema.

Giuliano Alesi, le fils de l’ancien vainqueur du Grand Prix du Canada (1995) Jean Alesi, a récolté une 12ème puis une 18ème place finale pour ses débuts dans la série. Il a toutefois été exclu des résultats de la course d'aujourd'hui, pour utilisation de pneus non conformes. Seule pilote féminine engagée dans la série, la Colombienne Tatiana Caldéron n'a guère fait mieux, devant se contenter des 13ème (hier) et 15ème (aujourd'hui) rangs.

Pour Nicholas Latifi, la 3ème position récoltée aujourd’hui n’est pas suffisante pour lui permettre de conserver le premier rang du championnat, qu’il avait conquis après sa victoire hier. Néanmoins il ne pointe qu’à deux points de Ghiotto. L'Italien a 37 points, Latifi 35, Sette Câmara 27, Delétraz 16, de Vries et Hubert 12 points.

Dans le championnat des équipes, DAMS possède déjà une bonne avance avec 62 points face à UNI-Virtuosi Racing (48) et Carlin (seulement 18). Le deuxième événement du championnat aura lieu à Bakou, en Azerbaïdjan, dans quatre semaines.