Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

La marque Brabham bientôt de retour sur la scène internationale et aux 24 Heures du Mans !

La marque Brabham bientôt de retour sur la scène internationale et aux 24 Heures du Mans !

Jeudi 10 janvier 2019 par Marie-Lyse Tremblay
Crédit photo: Brabham Automotive

Crédit photo: Brabham Automotive

Le constructeur automobile Brabham, basé à Adélaïde en Australie et qui a lancé en mai 2018 la Supercar Brabham BT62, vient tout juste d’annoncer son retour en Endurance et aux 24 Heures du Mans. Il s'est engagé à créer une équipe de course usine et un programme dans le Championnat du monde d’Endurance (WEC). L’objectif de l’équipe est de disputer les 24 Heures du Mans et le WEC lors de la saison 2021/22, dans la classe GTE.

L'équipe sera gérée et financée par Brabham Automotive, ses partenaires commerciaux et ses commanditaires. Elle sera directement responsable du programme de développement de pilotes Brabham BT62, et certains des premiers propriétaires de ce supercar deviendront membre de l’équipe d’essais pour Le Mans, leur offrant ainsi des occasions de compétition de haut niveau en Pro-Am.

Un programme d'essais visant à développer la BT62 pour les courses d'endurance haute performance est en cours depuis plusieurs mois. Il est dirigé par David Brabham, directeur général de Brabham Automotive, pilote d'essai principal, vainqueur du Mans 2009 et l’un des trois fils de Jack Brabham, fondateur de la marque dans les années 1960. « Je travaille depuis des années sur le retour du nom de Brabham au Mans. Nous avons lancé la BT62 il y a moins d’un an et nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir mais le travail commence maintenant avec un engagement à long terme en compétition. Nous sommes impatients de développer la BT62 et les futurs voitures de notre marque tout en formant une équipe compétitive » a indiqué celui qui fut également pilote F1 pour la marque Brabham, après qu’elle ait été revendue par Bernie Ecclestone à un financier suisse qui se retrouva en faillite en 1992.

Plus de détails quant aux pilotes choisis et les spécifications du programme GTE seront dévoilés dans le courant de l’année et, dans l'attente de la confirmation finale de la réglementation WEC Hypercar. Toutefois, David Brabham a confirmé qu'il s'agira bien d'une Brabham basée sur le développement du châssis BT62, qui a déjà été conçu et construit pour respecter les normes de sécurité FIA modernes. Brabham Automotive a également l'intention de s’impliquer dans les séries de niveau inférieur et offrir ainsi à des clients des opportunités d’achat de voitures GT4 et peut-être GT3.

Depuis la relance de la marque, il y a quelques années, Brabham a rapidement grandi. La société a désormais des bureaux aux États-Unis, en Europe, au Moyen-Orient et au Royaume-Uni, tandis que ses ateliers principaux sont basés à Adélaïde, en Australie du Sud, où la BT62 est fabriquée. Pour souligner l’anniversaire des débuts de la marque, soixante-dix BT62 seront fabriquées. Ne pesant que 972 kg, la Brabham BT62 est dotée d'un moteur atmosphérique de 5,4 litres et génère 1 200 kg de force d'appui.

L'histoire de Brabham a officiellement commencé en 1948 lorsque Sir Jack Brabham a fait ses débuts en compétition en Australie. Il est ensuite devenu triple champion du monde en Formule 1 et triple vainqueur au Mans. En 1966, il est devenu le premier, et toujours le seul, à remporter un championnat du monde de Formule 1 au volant d'une voiture de sa propre construction, un exploit qui ne se reproduira probablement jamais. Actuellement dirigée par David Brabham, Brabham Automotive perpétue ce riche héritage.