Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

L’équipe Conquest Racing inscrite en IMSA LMP3 pour la saison 2019, avec le Canadien Aaron Povoledo

L’équipe Conquest Racing inscrite en IMSA LMP3 pour la saison 2019, avec le Canadien Aaron Povoledo

Mercredi 2 janvier 2019 par Marie-Lyse Tremblay
Crédit photo: Conquest Racing

Crédit photo: Conquest Racing

Conquest Racing, équipe fondée par l’ancien champion Indy Lights Éric Bachelart et qui avait notamment fait débuter Andrew Ranger en IndyCar (ChampCar) en 2005 puis plus tard, toujours en IndyCar, engagé Alex Tagliani, avait dû fermer ses portes il y a 3 ans, faute de commanditaires pour poursuivre ses programmes en monoplace et en Endurance.

Toutefois, Éric Bachelart n’était pas resté inactif depuis, loin de là. Après avoir été impliqué avec la Scuderia Corsa en IMSA et en Challenge Ferrari, il a relancé une structure en Challenge Ferrari l’an dernier et, cette année, c’est l’équipe Conquest Racing qui va officiellement revenir sur le devant de la scène, avec un engagement en IMSA dans la catégorie Prototype Challenge (LMP3)

Les pilotes choisis pour ce nouveau programme sont l’Américain Ross Chouest (au centre sur la photo ci-dessus, avec Povoledo à gauche et Bachelart à droite)et le Canadien Aaron Provoledo. L’équipe a inscrit une Ligier JSP3 qui portera le numéro 25 pour la saison complète et débutera en piste après-demain, lors de l’ouverture de la saison sur le Daytona International Speedway.

L’ancienne équipe d’IndyCar et de LMP2 (saison 2012) poursuit parallèlement son engagement en Challenge Ferrari avec pas moins de 7 voitures inscrites sous la bannière de New Country Competizione (NCC), dont Chouest est l’un des pilotes. Le Challenge Ferrari fera étape au circuit Gilles-Villeneuve, dans le cadre du Grand Prix du Canada, en juin.
 
En 2018, Chouest et NCC ont remporté le championnat Trophée Amateur et la troisième place dans la finale mondiale. Ils rechercheront désormais un nouveau défi dans les voitures LMP3 plus rapides. Pour l’Ontarien Provoledo, ancien pilote de la Filière Player’s et de Coupe Nissan Micra (2016), ce nouveau défi va marquer une 7ème année d’une étroite collaboration avec Chouest, dont il a été l’instructeur de pilotage.

« Je suis très heureux de graduer en 2019 avec Aaron Povoledo, Éric Bachelart et le reste de l'équipe Conquest Racing dans le programme LMP3. Nous avons terminé une fructueuse saison 2018 en Challenge Ferrari qui nous a permis de remporter le titre américain et de terminer 3èmes à la finale mondiale » a mentionné Ross Chouest. « Je cherche à continuer sur cette lancée du programme LMP3. Je prévois que ce sera difficile, surtout au début. Je n'ai pratiquement aucune expérience dans cette voiture, qui vient juste d'arriver aux États-Unis. Mais j'ai hâte de relever le défi et je sais que je suis entouré d'un groupe de gars formidables qui seront là pour m'aider tout au long de ce processus.»

Quant à Aaron Provoledo, il définit sa prochaine saison, « comme un défi de taille et quel groupe fantastique de personnes pour le faire ! Je n'aurais pas pu être plus heureux qu’en faisant équipe avec Ross Chouest, Westport Yachts et Conquest Racing pour notre première participation en LMP3. Je travaille avec Ross depuis 7 ans maintenant et ensemble nous avons partagé beaucoup de succès. En tant qu'entraîneur de Ross, je l'ai passer de pilote débutant à un titre de champion, et je pense que la voiture et le format d'endurance LMP3 fourniront la plate-forme parfaite pour que Ross devienne encore plus performant ».

Propriétaire de l’équipe Conquest, Éric Bachelart n’avait que de bons mots pour son équipage : « nous sommes ravis de participer au défi Prototype IMSA avec Ross et Aaron. Nous avons eu beaucoup de succès avec Ross dans le Challenge Ferrari et il s’agit d’une extension logique du programme. Pour nous, cela signifie un retour aux voitures de sport, ce qui est l’un de nos objectifs depuis des années. Ce n’est que la première étape de notre programme qui s’élargit autour de IMSA. Nous avons une toute nouvelle Ligier JSP3 et les gars travaillent dur dans nos ateliers pour être sûrs d’être à la hauteur dès cette fin de semaine pour les essais » a-t-il conclu.