Nouvelles Twitter

L'équipe Williams va se séparer de son chef de l'ingénierie, Rob Smedley

Crédit photo: Glenn Dunbar/Williams F1

Williams Racing semble être dans un vent de réforme. L’écurie privée britannique de Formule 1 ne performe pas comme souhaité, surtout cette saison alors que les deux pilotes, Lance Stroll et le Russe Sergey Sirotkin, se trouvent aux 18e et 20e rangs au championnat des pilotes, tandis que l’équipe est en dernière position au championnat des constructeurs avec 7 maigres points.

Il semble évident que Lance Stroll partira chez Racing Point Force India à la fin de la saison 2018, puisque son père est devenu l’un des investisseurs de cette écurie qui était au bord de la faillite. Pour prendre sa place, Williams a engagé George Russell tandis que le second pilote reste à être confirmé… Sirotkin amènera-t-il les fonds suffisants pour conserver sa place ou Williams engagera-t-elle le talentueux Esteban Ocon, sans volant jusqu'ici pour 2019 ?

Mais aujourd’hui, Williams a annoncé un changement à sa haute direction technique alors que le directeur du département d’ingénierie de performance de Williams Racing, Rob Smedley, ne sera pas de retour la saison prochaine. Smedley avait joint l’équipe lors du Grand Prix de Bahreïn en 2014, et avait aidé Williams à remonter la pente après une saison 2013 difficile, l'équipe finissant en troisième position au championnat des équipes en 2014, puis 5ème en 2015 et 2016.

« J’ai beaucoup aimé mon temps chez Williams » déclare Smedley. « L’équipe a connu beaucoup de changements depuis que je m’y suis joint en 2014, et ça a été un plaisir d’avoir joué un rôle dans tout cela. Williams est une écurie spéciale dans la communauté de la F1 et je suis certain qu’avec tout le talent qu’ils ont, ils pourront faire de bonnes choses à l'avenir. Mais pour moi, après 20 ans en Formule 1, je pense que c’est le temps de faire une réflexion et d’évaluer ma carrière. J’ai bien hâte de passer plus de temps avec ma famille avant de prendre une décision sur les opportunités futures » a-t-il ajouté.

Rob Smedley avait débuté en Formule 1 avec l’écurie Jordan Grand Prix, avant d'être recruté par Ferrari où il avait été l’ingénieur de Felipe Massa, avant de se joindre à Williams en 2014. Nul doute que l'échec de la monoplace FW41 de cette saison n'a pas joué en sa faveur au moment de discuter d'une éventuelle poursuite de la collaboration avec l'équipe anglaise... Par ailleurs, une rumeur veut que Smedley pourrait retrouver Felipe Massa en Formule E, alors que le pilote brésilien va débuter dans la série au sein de l'écurie Venturi le mois prochain.