Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Entrevue Toto Wolff : Contre un calendrier à 25 Grand Prix de F1 par saison !

Entrevue Toto Wolff : Contre un calendrier à 25 Grand Prix de F1 par saison !

Jeudi 14 juin 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Steve Etherington

Crédit photo: Steve Etherington

La semaine prochaine marquera le début d’une longue série de trois événements de Formule 1 en trois week-end de suite. Même si cela s'est déjà produit dans le passé, la situation est rare en F1 alors qu’habituellement il y a toujours une fin de semaine libre entre deux courses. Les équipes se dirigeront donc vers Le Castellet, en France, dans 10 jours avant d'aller ensuite sur le circuit de Spielberg, en Autriche, pour finalement terminer ces trois semaines sans pause à Silverstone, en Angleterre. Le tout entre le 22 juin et le 8 juillet.

Cela est semble-t-il dû à la tenue de la Coupe du monde de Soccer en Russie, qui débute cette semaine. Les dirigeants de la F1 n’auraient apparemment pas trouvé d’autres dates et, si l'on écoute les projets de Liberty Media, cela pourrait devenir la norme (une course toutes les semaines !) à moyen terme, à certains moments de la saison.

Lors d’un entretien avec Toto Wolff au Grand Prix du Canada le week-end dernier, le grand patron de la compétition chez Mercedes s’est montré réticent quant à ce "sprint" de trois courses consécutives : « Je n’ai jamais fait trois courses de suite comme cela. Le plus difficile est pour le personnel qui voyage, comme les ingénieurs, les mécaniciens et le département de marketing. Le lundi matin, nous avons également un travail normal. Trois courses d’affilée veulent donc dire 21 jours de travail sans arrêt ».

Toto Wolf ajoute : « Je comprends que c’est à cause de la Coupe du monde de Soccer et que nous devons faire des compromis. Mais pour les familles c’est très difficile, car ils ne voient pas les membres de notre équipe pendant de longues périodes ». Il conclut en stipulant que, « ça a l’air "glamour" ce que l’on fait, mais ça ne l’est pas ! ».

Liberty Media a d'ores et déjà indiqué avoir en projet un calendrier à 25 Grand Prix. On pourrait dire qu'en NASCAR il y a au-delà de 30 courses par saison, mais elles sont toutes sur le même continent. Est-ce que 25 épreuves serait réaliste pour la F1 ? Déjà cette année, il y a 21 courses au lieu de l’habituel 20 rendez-vous. Un Grand Prix de Miami pourrait s'ajouter l'an prochain, portant le total à 22 courses la saison prochaine. De plus, la direction de la F1 a montré de l’intérêt pour une nouvelle épreuve au Vietnam !

« La Formule 1 doit rester exclusive » explique Toto qui se positionne contre autant de courses. « S’il y avait 25 Wimbledon par année, ça n’aurait plus la même prestance ». Le pilote McLaren Fernando Alonso, qui dispute par ailleurs les 24 Heures du Mans ce week-end, a aussi affirmé qu’il quitterait la Formule 1 si un calendrier à 25 courses était dévoilé.

Toto Wolff conclut en précisant son point de vue un peu plus : « au point de vue logistique, c’est difficile pour le personnel de faire face à autant de courses. Je crois que nous avons atteint la limite avec 21 épreuves. Au-delà, il faudrait une deuxième équipe qui prépare les voitures et gère toute la logistique car faire tous les Grand Prix est extrêmement fatigant ».


*** Dans la prochaine édition du magazine Pole-Position, outre le reportage exclusif sur le GP du canada, nous vous inviterons à lire l'intégralité de l'entrevue de Toto Wolff.