Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Le père de Nicholas Latifi investit 348 millions pour devenir actionnaire de McLaren !

Le père de Nicholas Latifi investit 348 millions pour devenir actionnaire de McLaren !

Mardi 22 mai 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Force India F1

Crédit photo: Force India F1

Le Groupe McLaren a confirmé hier que l’homme d’affaires torontois Michael Latifi et sa compagnie Nidala sont devenus l’un des actionnaires du manufacturier anglais. Il est maintenant propriétaire à 10% du groupe. Latifi devient donc le 3ème actionnaire le plus important, derrière la famille royale de Barheïn Mumtalakat qui possède 56% de l'entreprise et Mansour Ojjeh de TAG (Technique d'Avant Garde) qui en détient 14%. Latifi a investi 203,8 millions de livres sterling, soit environ 348 millions de dollars canadiens pour son actionnariat.

Michael Latifi affirme qu’il est un admirateur de la marque McLaren depuis longtemps. « McLaren est une organisation unique dans le monde automobile, de la course et de la technologie avec des projets d’agrandissement très prometteurs. C’est pourquoi j’ai choisi de faire cet investissement. Je suis fier de faire partie de McLaren et de cette marque incroyable » a-t-il indiqué.

Une source proche de la famille Latifi a affirmé que cette transaction n’a pas de lien avec la carrière du fils de Michael Latifi, Nicholas, qui évolue présentement au sein de l’écurie DAMS en Formule 2, en plus d’être pilote de réserve en Formule 1 chez Force India. Il disputera d'ailleurs les essais libres du vendredi au Grand Prix du Canada, sur le circuit Gilles-Villeneuve le 8 juin prochain, aux commandes d'une Force India.

Il est toutefois bien difficile de croire que cette alliance entre sa famille et McLaren ne profitera pas à sa carrière de pilote. Rappelons que Fernando Alonso, qui vise aussi la victoire aux 24 Heures du Mans et retournera certainement dans un proche avenir au Indy 500, pourrait prendre sa retraite de la F1 d'ici un an ou deux, tandis que son coéquipier actuel en F1, le Belge Stoffel Vandoorne n’a pas encore eu la chance de prouver ses capacités dans la discipline, lui qui est pourtant un ancien champion de F2.

Par ailleurs, l'Anglais Lando Norris, le jeune pilote de réserve de l'écurie qui évolue en F2 cette saison, apparaît comme un talent exceptionnel. Vandoorne laissera-t-il sa place à Norris l'an prochain, avant de voir Nicholas Latifi remplacer Alonso à l'horizon 2020 ?