Nouvelles Twitter

IndyCar : Wickens privé de la victoire à St-Pete; Bourdais premier et Claman DeMelo 17ème

Crédit photo: Didier Schraenen

Ce dimanche avait lieu la première épreuve de la saison d’IndyCar, sur le circuit urbain temporaire de St-Petersburg en Floride. Avec 7 nouveaux pilotes dans le peloton et un total de 24 inscrits, cela promettait d'être une course et avec plusieurs incidents. Ce qui fut effectivement le cas, tant au niveau de l'action que des incidents.

C’est la recrue torontoise Robert Wickens, qui retrouvait la monoplace après plusieurs années passées en DTM en Europe, qui a fait le plus parler de lui de par ses exploits en piste durant le week-end. Malheureusement, il a perdu la vcitoire lorsqu'Alexander Rossi l'a envoyé dans le mur au moment d'aborder l'avant-dernier tour.

Le pilote du Schmidt-Peterson Motorsports s’est montré le meilleur dès la séance de qualification hier. Une belle manière de débuter en IndyCar. Partant donc de la pole position et voulant peut-être prouver que son exploit de la veille n'avait pas été acquis en raison de la pluie qui avait légèrement affecté la qualification, Wickens a d'entrée de jeu pris une importante avance en tête. Il faut dire qu'à ses côtés en première ligne, Will Power était parti en tête-à-queue dès le deuxième virage en tentant de résister au pilote canadien.

Malgré quelques neutralisations, Robert Wickens est chaque fois revenu en tête et c'est lors de la dernière relance, alors qu’il était toujours en tête, qu'Alexander Rossi (Andretti Autosport) a plongé à l’intérieur du virage 1. Mais l'arrière de la Dallara-Honda de Rossi a légèrement décroché, suffisamment pour toucher la voiture de l’ex-pilote de DTM qui était resté à l'extérieur de la trajectoire. Frappant ensuite le mur par l'arrière, Wickens voyait sa course prendre fin après avoir épaté tous les observateurs pours es débuts dans la série. Tout autant que la manoeuvre ratée de Rossi, ce sont les neutralisations, à répétition en fin de course, qui ont changé la donne et annulé à chaque fois l'avance du débutant canadien.

Ayant profité de l'accrochage Wickens-Rossi, Sébastien Bourdais a pris les commandes de l'épreuve pour décrocher une nouvelle victoire sur ce tracé. Une victoire émouvante pour Bourdais, la première depuis son grave accident  survenu lors des qualifications des 500 milles d’Indianapolis en mai 2017. Graham Rahal et Alexander Rossi complètent le podium.

James Hinchcliffe, coéquipier de Wickens chez Schmidt-Peterson, termine 4ème après s'être élancé en 7ème position. Chose certaine, les équipiers canadiens de l'écurie de Sam Schmidt ont prouvé qu'il faudra compter avec eux aux avant-postes cette saison !

Le résultat de cette première épreuve 2018 est moins satisfaisant pour le Montréalais Zachary Claman DeMelo. Coéquipier de Bourdais chez Dale Coyne, il a pris le départ de la course au 22ème rang pour terminer en 17ème position. Il aurait sans doute pu espérer faire un peu mieux sans les ennuis à répétition rencontrés lors de ses arrêts aux puits avec le remplissage du carburant. Il a ainsi dû rentrer aux puits 5 fois durant l’épreuve, dont une à 2 tours de la fin.


*** Reportage spécial sur cet événement dans la prochaine édition du magazine Pole-Position... Voyez aussi la galerie photos de notre envoyé spécial Didier Schraenen, dès maintenant sur poleposition.ca/photo