Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Disparition de Dan Gurney : Une véritable légende du sport automobile...

Disparition de Dan Gurney : Une véritable légende du sport automobile...

Lundi 15 janvier 2018 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Ford Media

Crédit photo: Ford Media

Né Daniel Sexton Gurney, le pilote américain Dan Gurney est décédé hier, le 14 janvier, à l’âge de 86 ans. Compétiteur éclectique, passionné par son sport, il a couru et gagné dans de nombreuses disciplines automobiles, sur différents continents, pour des constructeurs prestigieux mais aussi avec sa propre équipe, All American Racers. Dan Gurney s’est ainsi brillamment distingué en F1, Indy Car, NASCAR, CanAm mais également en endurance et aux 24 Heures du Mans. Il a été le premier pilote dans l’histoire à gagner en endurance (1958), en F1 (1962), en NASCAR (1963) et en Indy Car (1967).

En 1961, Dan Gurney est choisi comme pilote Porsche en Formule 1. Après des débuts difficiles, il finit deuxième au Grand Prix de France, se battant dans les derniers tours avec Giancarlo Baghetti qui s'impose de seulement 0,1 seconde ! Gurney termine également deuxième à Monza et à Watkins Glen, finissant troisième au championnat. La saison suivante, Dan prendra sa revanche en remportant l'unique victoire de Porsche, lors du Grand Prix de France, avec un tour d'avance sur le second, Maggs. La semaine suivante, il remporte une autre course, hors championnat. Il termine ensuite troisième au Nürburgring après avoir décroché la pole position.

En 1967, il marque l’histoire des 24 Heures du Mans, en s’imposant sur une Ford GT40 avec son compatriote A.J. Foyt (photo ci-dessus, avec Gurney à l'avant-plan), instaurant par la même occasion, la célébration du podium avec le rituel de la bouteille de champagne secouée, devenu désormais une tradition sur de multiples disciplines.  

Dans les années 1980, 1990 et jusqu'au début du présent millénaire, il a dirigé l'équipe Eagle All American racers, construisant sa propre voiture en IndyCar, ou engageant des monoplaces pour différents pilotes, dot son fils Alex Gurney. L'équipe a aussi été plusieurs fois titrée en IMSA, à l'époque où Gurney et son équipe s'étaient vu confier le programme prototype Toyota, décrochant de multiples victoires, avec des pilotes tels Juan-Manuerl Fangio II, Andy Wallace et d'autres.

Dès l'annonce de son décès hier soir, les hommages se sont multipliés envers cette légende du sport automobile, qui avait participé deux fois au Grand Prix du Canada de Formule 1. En 1967, pour le tout premier GP du Canada de l'histoire, disputé à Mosport, il termine troisième aux commandes d'une Eagle, sa propre monoplace propulsée par un moteur V12 Weslake. Un an plus tard, sa seconde participation au GP du Canada, cette fois au Québec sur le Circuit Mont-Tremblant s'est soldée par un abandon, suite à un bris de radiateur au 29ème des 90 tours de course. Il pilotait alors une McLaren-Ford Cosworth V8.

Il a disputé son premier Grand Prix de F1 en 1959, sur Ferrari, et son dernier en 1970, sur McLaren.