Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Le sport automobile en Thaïlande (Partie 1) : Dépaysement garanti au Fast Fun Fest !

Le sport automobile en Thaïlande (Partie 1) : Dépaysement garanti au Fast Fun Fest !

Mercredi 13 décembre 2017 par Eliane Gilain
Crédit photo: Éliane Gilain

Crédit photo: Éliane Gilain

Après le Grand Prix d’Abou Dhabi, les quelques jours de vacances passés dans le nord de la Thaïlande m'ont permis de découvrir un événement de sport automobile national, à Chiang Mai. Appelé le 700th Anniversary Stadium, le Toyota Fast Fun Fest, est l'un des événements de sport automobile se déroulant dans ce pays asiatique.

Toyota a trois séries en Thaïlande, la Vios One Make Race Lady Cup, la Vios One Make Race, la Corolla Altis One Make Race et la Hilux Revo One Make Race. Malheureusement, il n’est pas encore accepté que les femmes courent avec les hommes dans ce pays, elles ont donc leur propre série.

Tout étant écrit en Thaï, il est difficile de comprendre les renseignements de base tel que l’horaire (celui-ci n’était de toute façon pas exact !). Le père du seul pilote non asiatique inscrit, Victor Conrad Spliid Jensen, un Danois, m’a expliqué que c’est Toyota qui s’occupe de la série. Le manufacturier japonais va même jusqu'à transporter les voitures de course d'un événement à l'autre à travers la Thaïlande. Après les épreuves, il y a un parc fermé qui dure 5 jours, Toyota rapporte les voitures à son usine près de Bangkok, pour tout analyser. La série compte 5 événements durant la saison qui débute en mai et se termine en décembre. Une seule course est disputée par événement.

D’emblée, on peut voir que Toyota, complètement absent du sport automobile au Canada, est ici très investi dans ces séries et ces événements thaïlandais. Toutes les courses sont diffusées sur le site et la page Facebook de la série, en direct. L’entrée sur les sites de course est gratuite pour tous, et, en marge des épreuves, les spectateurs peuvent admirer  plusieurs voitures de course et de collection exposées dans des kiosques. Je vous avoue toutefois que je n’ai pas osé manger les mets proposés dans ce qu'on appelle l’allée gourmande. Il faisait 32 degrés et les sushis restés toute la journée sur la table n'ont pas tenté mon appétit, tout comme les ligaments de poulet frits d'ailleurs !

Pour ce qui est des courses en tant que telles, le niveau de sécurité n’est pas tout à fait le même qu'en Amérique du Nord ou en Europe. Certains pilotes courent les fenêtres fermées, et la cage de sécurité ne semble pas répondre aux standards les plus modernes. Un pilote en particulier avait des drapeaux de la Thaïlande accroché à l’arrière de son bolide, tandis qu’un autre avait un bouquet de fleurs accroché à un rétroviseur, un symbole censé porter chance en Thaïlande.

Un détail enfin, qui montre bien l'ambiance à ces événements : Lorsque j'ai pris des photos en bord de piste, j’étais en short et camisole et à mes côtés un jeune enfant se pendait aux barres nous séparant de la piste. Ça n'a semblé déranger personne... Je vous invite à regarder la galerie photos de cet événement sur poleposition.ca/photo, pour des clichés parfois farfelus et inusités, tel un simulateur de réalité virtuelle où le siège bouge… parce qu'un employé vous brasse pendant l’expérience !