Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Formule 1 : Sebastian Vettel gagne, Lance Stroll abandonne

Formule 1 : Sebastian Vettel gagne, Lance Stroll abandonne

Dimanche 26 mars 2017 par Eliane Gilain
Crédit photo: Ferrari Media

Crédit photo: Ferrari Media

Le premier Grand Prix de F1 en carrière a tourné court pour le pilote québécois Lance Stroll. Au 44ème tour, le pilote recrue de la Williams-Mercedes No.18 a dû abandonner ce Grand Prix d'Australie présenté sur le circuit Albert Park à Melbourne après avoir effectué un tout droit dans une échappatoire suite à un bris au niveau du système de freinage. Néanmoins, Lance avait tenu son rang avant cet incident, effectuant même une très belle remontée durant les 43 premiers tours.

Sebastian Vettel (Ferrari) a remporté l’épreuve haut la main, marquant ainsi sa 43ème victoire en F1, la première depuis le GP de Singapour 2015 (la première aussi de Ferrari depuis cette date).

De son côté, Lance Stroll a connu un excellent départ, lui qui s’élançait de la dernière position après une pénalité de 5 places pour changement de boîte de vitesses après les qualifications. Cette pénalité n’avait pas beaucoup d’importance puisqu’il s'était qualifié 19ème de toute façon. Son départ, marqué par un freinage abrupt au virage 1 après qu’il soit arrivé trop vite, peut être qualifié d'audacieux pour une recrue. Ensuite, Stroll a réussi à remonter jusqu'en 13ème position.

Le départ en trombe de Lance n’a pas été la seule action du premier tour, Marcus Ericsson (Sauber) et Kevin Magnussen (Haas) se sont accrochés, provoquant un retard pour le pilote de l'équipe Haas, contraint à un arrêt supplémentaire aux puits en raison d'une crevaison. Magnussen a finalement abandonné l’épreuve, tout comme son coéquipier Romain Grosjean qui avait connu un très bon départ. Un week-end à oublier pour l’écurie américaine.

Devant son public, Daniel Ricciardo a connu des problèmes dès le tour de chauffe, alors que sa boîte de vitesses restait bloquée en 6ème vitesse. L'Australien a finalement pu prendre part à l’épreuve, après deux tours passés aux puits pour effectuer la réparation. Son événement national s'est finalement terminé en queue de poisson alors que sa Red Bull s’est immobilisée peu après, en raison d’un problème de moteur.

Si Lewis Hamilton avec sa Mercedes partait en pole position, une excellente stratégie d'arrêts a certainement joué un rôle important dans la victoire de Sebastian Vettel, le pilote Ferrari sortant des puits tout juste devant Max Verstappen (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes) lors de ce qui s'est révélé être l'arrêt déterminant de cette épreuve, à mi-course. Vettel a ensuite été en mesure de prendre beaucoup d’avance sur ses deux rivaux.

Quant à Valtteri Bottas, il est resté en arrière de son coéquipier pour son premier Grand Prix chez Mercedes. Il n’a jamais été en mesure de le dépasser, même s’il se rapprochait beaucoup en fin de course. C’est finalement avec presque 10 secondes d’avance que Vettel a remporté l’épreuve, devant les Mercedes d'Hamilton et Bottas. Le tableau des pilotes ayant complété l'épreuve montre ensuite Kimi Raikkonen (Ferrari), Max Verstappen (Red Bull), Felipe Massa (Williams), Sergio Pérez (Force India), Carlos Sainz Jr (Toro Rosso), Daniil Kvyat (Toro Rosso), Esteban Ocon (Force India), Nico Hülkenberg (Force India) et Antonio Giovinazzi (Sauber).

La plus belle bataille de ce premier Grand Prix 2017 a eu lieu à 5 tours de la fin, alors que Fernando Alonso (McLaren), Esteban Ocon (Force India) et Nico Hülkenberg (Renault) étaient roues dans roues pour la 10ème place pendant quelques virages. Finalement, Alonso s’est incliné face à Ocon qui a accroché son pneu arrière avec son aileron avant. Alonso a alors renoncé mais, pas de doute, avec une voiture fiable, le pilote McLaren est encore capable de se battre avec les jeunes !

Au total, 7 abandons ont marqué cette première course de F1 de la saison. Une course haute en action avec des nouvelles voitures et des nouveaux pneus. Vettel renoue avec la victoire, confirmant ainsi le retour de Ferrari parmi les concurrents capables de rivaliser avec Mercedes pour le titre.