Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Greg Moore, une légende loin d’être oubliée (+ vidéo)

Greg Moore, une légende loin d’être oubliée (+ vidéo)

Lundi 31 octobre 2016 par Eliane Gilain
Crédit photo: Archives Pole-Position Magazine

Crédit photo: Archives Pole-Position Magazine

Il y a 17 ans aujourd'hui, le jeune prodige canadien Greg Moore perdait la vie lors d'un accident survenu sur l'ovale de Fontana, en Californie, lors de la finale de la saison de la série CART en 1999. C'était il y a 17 ans, mais le pilote de Colombie-Britannique est loin d’être oublié. Vu comme l’espoir le plus prometteur du Canada à l’époque, Greg Moore s’est frotté à des pilotes au destin prestigieux tels Alex Zanardi, Juan-Pablo Montoya, Mario et Michael Andretti, Emerson Fittipaldi, Paul Tracy, Dario Franchitti ou encore Patrick Carpentier, qui fut son coéquipier chez Player's-Forsythe.

 

Greg Moore avait gravi les marches à pas de géant en monoplace, passant de la F1600 canadienne à la F2000 puis à l'Indy Lights, alors série de développement très efficace de la série CART où il eu comme équipiers les Québécois Bertrand Godin et Claude Bourbonnais. Il a couru en Indy Lights de 1993 à 1995, gagnant le championnat la dernière année. De 1996 à 1999, il a été pilote pour l'équipe Player's-Forsythe en CART. Il était par ailleurs prévu qu'il allait quitter cette équipe pour aller rejoindre l'équipe de Roger Penske, en 2000. Le contrat était signé, mais la course finale de la saison 1999 à Fontana allait tout arrêter.

 

C’est en Formule Ford en 1991 que Greg Moore s’est fait connaître, dans la série canadienne Esso-Protec. Il y décrocha le titre de recrue de l’année. En 1992, il devint recrue de l’année et champion du USAC Formula 2000 West, aux États-Unis.

 

Même si la carrière de Greg n’a pas duré longtemps, elle a laissé derrière lui un héritage énorme pour les pilotes canadiens et américains. Aimé de tous, son numéro, le 99, avait été retiré par la série CART. Un trophée portant son nom est aussi donné chaque année pour récompenser le talent en piste, ainsi que l’attitude positive avec les amateurs de course et les médias.

 

En 2000, Greg Moore a été introduit à titre posthume au temple de la renommée du Canadian Motorsport Hall of Fame. Son accident a aussi forcé les dirigeants de l'époque à réagir puisque CART imposa un nouveau règlement dès la saison suivante, obligeant les pilotes à porter un système de retenue du cou et de la tête, mieux connu sous le nom de HANS. Ce règlement ne fut appliqué que pour les courses sur ovale au début, avant d'être généralisé en CART sur les circuits routiers puis un peu partout dans le monde dans les séries internationales, nationales et parfois même régionales de sport automobile.

 

On ne saura jamais cependant si le HANS aurait sauvé Moore. Il est probable que non étant donné l'impact de son casque sur le mur de ciment, un peu à l'image de ce qui allait arriver plus tard à Dan Wheldon. Mais au moins, cela a précipité la décision de généraliser cet accessoire considéré aujourd'hui comme indispensable.

 

Quant à l'équipe Penske, elle engagea Hélio Castroneves pour remplacer Moore en 2000. Lorsqu'on regarde la carrière du pilote brésilien avec la prestigieuse écurie, on imagine quelle aurait été le parcours victorieux de Greg Moore avec cette équipe durant les années 2000.

Ci-dessous, petit film hommage à Greg Moore, avec quelques-unes de ses plus belles performances en série CART...