Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Marc Bourassa et Daniel Paquette, lauréats d'un Rallye Défi à rebondissements !

Marc Bourassa et Daniel Paquette, lauréats d'un Rallye Défi à rebondissements !

Samedi 10 septembre 2016 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Marie-Lyse Tremblay

Crédit photo: Marie-Lyse Tremblay

Quatrième des 7 étapes de la saison 2016 du Championnat canadien, le Rallye Défi marquait donc seulement la mi-saison dans la série. Disputé intégralement dans la région de Montpellier (MRC Papineau, région de la petite Nation, dans l'Outaouais), l'événement a connu un nombre incroyable de revirements.

Cette édition 2016 a été spectaculaire mais aussi difficile pour les nerfs des principaux favoris. Levac absent, Antoine L'Estage semblait ne pas pouvoir perdre ce rallye, malgré la présence d'excellents adversaires Maxime Labrie, meneur du championnat canadien, Sylvain Érickson qui effectuait son retour avec sa Hyundai Accent WRX ou encore Jean-Sébastien Besner, récent champion du Québec.

Mais après 3 spéciales disputées vendredi, il fallait miser sur quelqu'un d'autre pour la victoire ! Boîte de vitesses bloquée pour L'Estage, moteur cassé pour Labrie et Besner, sortie de route pour Érickson, ce Défi prenait des allures d'hécatombe. Pourtant, personne ne pouvait cette fois blâmer le terrain de jeu, les routes, en terre dure et sans poussière après la pluie de la veille, étaient juste parfaites pour la pratique du rallye de performance.

En tête à l'issue de la 1ère étape, les frères André et René Leblanc semblaient alors en plein contrôle de la situation malgré de "simples" soucis d'intercom dans l'habitacle. La démonstration en tête du duo gaspésien prit toutefois fin prématurément dès la 2ème spéciale du second jour, suite à une sortie de route entraînant un début d'incendie de leur Subaru. L'incident força les organisateurs à annuler la spéciale, les concurrents suivants s'étant arrêtés pour tenter d'éteindre la voiture en flammes.

Simon Losier ayant de son côté perdu du temps après avoir frappé une roche, c'est le pilote de Colombie-Britannique Dave Nickel qui se retrouva alors aux commandes, avec sa nouvelle Subaru Crosstrek à mécanique de WRX STI préparée par l'équipe Rocket Rally de Pat Richard. Vous pensez que les positions étaient alors figées, au moment de finir le dernier petit café de la matinée ? Pari raté, car au moment d'aborder la traditionnelle spéciale dans les rues de Montpellier, c'est Marc Bourassa qui pointait en tête, Nickel ayant abandonné un peu plus tôt sur ennui mécanique. Tout comme L'Estage et Besner la veille, Nickel repartira en mode "SupeRally" (pénalités de plusieurs minutes pour les spéciales manquées), terminant 13ème. De son côté, Antoine faisait le spectacle lors de la seconde journée. Accumulant les victoires de spéciales, le multiple champion avait repris la course avec près de 20 minutes de retard samedi matin. À l'arrivée, il se classe 14ème, avec un écart de 15' sur les vainqueurs, Marc Bourassa et Daniel Paquette.

Pour le duo de Ste-Agathe, c'est une immense victoire, la 1ère en championnat national et aussi en Championnat de l'Est canadien. Simon et Éric Losier terminent 2èmes, devant Simon Vincent et Hubert Gaudreau, auteurs par ailleurs d'une victoire de spéciale le vendredi soir.

L'Américain Chris Greenhouse remporte la classe 2 roues motrices et se classe 4ème toutes-catégories, devant Alexandre Garceau. 7ème après avoir longtemps été parmi les candidats au podium, l'Albertain Wim Van der Poel demeure 2ème au championnat, derrière Labrie et devant Losier, qui réalise la bonne affaire de la fin de semaine en passant de 8ème à 3ème.

Le compte-rendu complet, avec classement et photos exclusives, de cet événement vous sera présenté dans la prochaine édition de Pole-Position Magazine.