Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Une pole... et beaucoup d'ennuis mécaniques pour Alex Tagliani à Mosport !

Une pole... et beaucoup d'ennuis mécaniques pour Alex Tagliani à Mosport !

Lundi 5 septembre 2016 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Mélanie Drolet

Crédit photo: Mélanie Drolet

Le pilote Alex Tagliani a été victime d’un ennui mécanique lors de la dixième des douze étapes de la série NASCAR Pinty’s disputée dimanche sur le circuit routier Canadian Tire Motorsport Park (CTMP), en Ontario.

 

S’élançant de la position de tête, Tagliani a mené les 12 premiers tours avant de s’arrêter aux puits pour son premier ravitaillement. De retour en piste au troisième rang, il chute en cinquième place au 23e tour lorsque la direction assistée de sa Chevrolet lui cause de plus en plus de problèmes. Puis, il perd cinq tours dans les puits pour réparer avant de revenir en piste au 33e tour des meneurs. Il termine en 17e position avec six tours de retard.

 

« C’est décevant de connaître cette séquence négative en fin de saison avec une voiture dominante qui nous avait permis de revenir dans la course pour le titre. Un accrochage au Riverside Speedway (Nouvelle-Écosse) et un ennui mécanique ce weekend à Mosport (CTMP) ne nous permet plus de viser le titre, a déclaré le pilote de la Chevrolet EpiPen-Riobel. L’équipe Tagliani Autosport m’a préparé une voiture très performante et à la suite de la qualification de samedi, je croyais que j’étais parti pour la gloire.

 

« Malheureusement, la pompe de servodirection a saisi en course entraînant la rupture de la courroie de transmission. La même chose est arrivée ici même l’an dernier. Nous allons éviter de répéter et revoir notre façon de procéder dans l’entretien de la voiture en changeant certaines pièces plus souvent. Dernièrement, on dirait que la malchance nous poursuit, mais nous allons poursuivre en mode attaque pour gagner les deux dernières courses », de conclure Tagliani.

 

Le seul moment de réjouissance du pilote québécois est survenu samedi lors de la séance de qualification lorsqu’il a établi le record du tour de la série Pinty’s en parcourant le rapide circuit de 3,96 kms en 1 minute 22,77 secondes à une vitesse moyenne de 172,124 km/h. Il s’agissait de sa première position de tête de la saison, sa septième dans cette série. Tag avait devancé Kevin Lacroix, Andrew Ranger et LP Dumoulin.

 

Le Can-Am 200, une course de 51 tours disputée sur le circuit routier de 10 virages a été remportée par Kevin Lacroix de Saint-Eustache devant LP Dumoulin de Trois-Rivières. Cayden Lapcevich de Grimsby, Ontario, a complété le podium. Lacroix a mené les 27 derniers tours pour inscrire sa quatrième victoire en carrière, sa deuxième en trois courses.

 

Vingt-quatre pilotes ont pris le départ et 18 ont franchi l’arrivée, dont 13 sur le tour du vainqueur. La course a été neutralisée à deux reprises pour neuf tours.

 

Avec deux courses à disputer, Tagliani est maintenant cinquième au classement des pilotes avec 341 points. En terminant troisième, la recrue Cayden Lapcevich accentue son avance au premier rang à 30 points (415-385) sur Andrew Ranger de Roxton Pond, victime d’un bris de moteur en course.

 

En 43 départs en NASCAR Pinty’s, Tagliani a inscrit cinq victoires, sept positions de tête, 16 top cinq et 26 top dix. Tagliani connaissait sa meilleure saison dans cette série avant de connaître ses premiers ennuis mécaniques de l’année au CTMP. Il avait inscrit trois victoires, deux troisièmes places, une quatrième, une sixième et une neuvième en neuf départs. Il compte une course en moins à son palmarès 2016, ayant raté l’ouverture de la saison NASCAR pour participer au Indy 500.

 

Les amateurs pourront voir la reprise du Can-Am 200 le mardi 4 octobre sur les ondes de RDS2 à 19 heures. La prochaine étape et avant-dernière course de la saison de la division canadienne de NASCAR sera disputée au Québec à l’Autodrome Saint-Eustache le samedi 10 septembre en soirée.

 

À noter qu'Alex disputait également les deux courses de Championnat canadien Touring Car au programme de cet événement. Deux courses écourtées, des ennuis mécaniques venant là encore ruiner ses excellents chronos aux qualifs.