Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Red Bull F1 : Moteur Ferrari, Renault ou indépendant ?

Red Bull F1 : Moteur Ferrari, Renault ou indépendant ?

Lundi 9 novembre 2015 par Eliane Gilain

Le 9 novembre 2015.- Pour toutes les équipes de Formule 1, les préparatifs en vue de la saison 2016 sont déjà bien avancés. Toutes sauf deux, Red Bull Racing et Toro Rosso, la même structure en fait (Red Bull), qui continue désespérément ses recherches de moteur pour la prochaine saison. Un retard qui pourait fort bien signifier de gros soucis de compétitivité la saison prochaine !
 
Une rumeur l'été dernier voulait que Red Bull ne revienne pas en 2016. À l’époque, il était bien difficile de comprendre d’où venait cette soudaine envie de quitter la Formule 1, mais il est devenu clair que Red Bull n’avait en fait pas trouvé de moteur pour ses écuries après avoir rompu unilatéralement le contrat qui la liait jusqu'à la fin 2016 à Renault.
 
Renault redevenant une écurie officielle (son rachat de l'équipe Lotus devrait être officialisé dans une quinzaine de jours à Abou Dhabi), il est normal que le manufacturier français n'ait pas cherché à garder à tout prix son entente avec Red Bull, mettant ainsi fin à 9 ans d’étroite collaboration. Pourtant, Helmut Marko, un des dirigeants de Red Bull, laisse aujourd'hui planer la rumeur qu’un moteur 2015 nouvelle génération de Renault serait à l’essai dans une des voitures de l’écurie autrichienne cette fin de semaine à Interlagos...
 
Là où l'histoire est encore plus particulière c'est que cette rumeur est démentie par un ingénieur de... Red Bull ! Et pas le moindre puisqu'il s'agit de Mario Ilien, qui avait en son temps conçu nombre de moteurs de F1 et d'IndyCar pour Mercedes et qui nie le fait que Red Bull aide Renault à développer son moteur 2016, avouant toutefois les avoir aidés au début 2015 avec leur V6 turbo hybride. Ce que l’ingénieur confirme cependant, c’est le désir de vouloir bâtir un moteur indépendant pour 2016, basé sur le travail qu’il aurait effectué avec Renault, et utilisant un système de récupération d’énergie signé Red Bull.
 
La troisième rumeur concernant le moteur 2016 des équipes Red Bull vient de Ferrari, qui serait intéressée à aider son compétiteur, non plus en lui fournissant une motorisation 2015 comme on l'entend depuis l'été mais un bloc "2016 client". Ferrari a proposé ce partenariat à Red Bull pour développer un moteur, évidemment pas le même que l’écurie italienne, mais un homologue moins puissant. Ferrari serait prêt à fournir des ingénieurs ainsi que d’autres services pour aider Red Bull à la conception d’un moteur. Dietrich Mateschitz, propriétaire de Red Bull, et Helmut Marko appuieraient l’idée, qui serait cependant seulement au stade de projet pour le moment.
 
Chose certaine, le Grand Prix du Brésil sera des plus important dans la décision de Red Bull pour l’année prochaine. Entre le moteur 2015 Renault, qui pourrait être testé à Interlagos, le moteur moins puissant Ferrari ou bien un moteur indépendant, ces rumeurs vont bientôt se confirmer. Après tout, nous ne sommes qu’à quatre mois du premier Grand Prix de la saison 2016 !