Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Rallycross : Louis-Philippe Dumoulin souhaite renouveler l’expérience

Rallycross : Louis-Philippe Dumoulin souhaite renouveler l’expérience

Dimanche 9 août 2015 par Philippe Brasseur

Le 9 août 2015.- C’est avec engouement que Louis-Philippe Dumoulin s’est présenté  au Grand Prix de Trois-Rivières ce week-end pour participer à la septième manche du championnat du monde de rallycross en catégorie Supercar. Très peu de Canadiens peuvent prétendre avoir participé à une épreuve d’envergure internationale comme celle-là. Même si le pilote de la voiture #147 WeatherTech/ Jean Coutu Trois-Rivières Métropolitain-Nicolet est resté sur sa faim côté performance, le Trifluvien a eu du plaisir en piste et serait prêt à prendre de nouveau le volant d’un de ces puissants bolides l’an prochain. 
 
Au cours de la séance d’essais du mercredi (5 août), l’équipe avait repéré une perte de puissance due à la surchauffe du moteur sur la voiture #147 WeatherTech /Jean Coutu Trois-Rivières Métropolitain-Nicolet. Des ajustements ont été apportés et l’équipe JRM Racing a même changé le moteur dans la nuit de vendredi à samedi. Les équipiers de JRM Racing ont travaillé fort pour tenter de compenser l’avarie mécanique de la voiture WeatherTech/ Jean Coutu Trois-Rivières Métropolitain-Nicolet et permettre à Louis-Philippe Dumoulin d’améliorer ses temps en piste. Toutefois, c’est seulement lors de la quatrième manche de qualification que le problème semble avoir été réglé, trop tard pour permettre au Trifluvien de se qualifier pour les semis-finales.
 
« Je n’ai pas eu la possibilité de tester la voiture WeatherTech /Jean Coutu Trois-Rivières Métropolitain-Nicolet tel que prévu (seulement trois tours par session au lieu de 10) et dû au problème de moteur, je ne pouvais pas utiliser le turbo et l’anti lag. Toutefois, j’ai vraiment eu beaucoup de plaisir en piste, je me suis adapté rapidement au circuit mixte et avec le bon équipement, dans des circonstances compétitives, je serais capable de me battre en avant », partage le champion 2014 de la série NASCAR Canadian Tire.
 
Bilan positif
 
Dans l’ensemble, la première expérience de rallycross a été positive pour Louis-Philippe Dumoulin qui ajoute ce type de conduite à son palmarès déjà bien étoffé pour le pilote de 36 ans. Partenaires, famille, amis et fans étaient au rendez-vous pour supporter leur pilote au volant de la Mini RX Supercar WeatherTech / Jean Coutu Trois-Rivières Métropolitain-Nicolet et Louis-Philippe Dumoulin est convaincu que cette série gagne à être connue, notamment pour le sérieux de l’organisation et le spectacle en piste.
 
« Lorsque les voitures arrivent dans le virage numéro 1, cela doit donner tout un show! » s’exclame Louis-Philippe. « Je ne savais pas à quoi m’attendre et même si la voiture n’était pas à sa pleine puissance, j’ai réussi à faire des temps intéressants dans les circonstances et à me battre dans la dernière séance de qualification. J’aimerais avoir l’opportunité de participer de nouveau à une course de rallycross, que ce soit à Trois-Rivières ou ailleurs dans le monde. C’est un style de pilotage qui est très technique, il faut modifier nos lignes de course et s’adapter rapidement à la piste qui change complètement. Grande appréciation envers nos partenaires WeatherTech et Jean Coutu Trois-Rivières Métropolitain-Nicolet qui m’ont permis de vivre cette expérience unique ce week-end. »